Dimanche 20 Avril 2014

Derniere mise a jour:01:00:39 PM GMT

Nouvelles:
Home Actualités Actualités Maroc-Gabon : signature de 24 accords de coopération

Maroc-Gabon : signature de 24 accords de coopération

Envoyer Imprimer PDF

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine et le Président gabonais, M. Ali Bongo Ondimba, ont accompli la prière du vendredi à la mosquée Hassan II de Libreville et ont signé 24 accords de coopération



Cette moquée a été rénovée par le ministère des Habous et des affaires islamiques conformément aux hautes instructions royales avec un coût global de 8 millions de DH. A l'issue de la prière du venredi Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son excellence le Président gabonais, M. Ali Bongo Ondimba, ont présidé la cérémonie de signature de 24 accords, dont des conventions gouvernementales et d’autres concernant les opérateurs économiques des secteurs privés dans les deux pays.

Ces conventions, qui portent sur différents secteurs tels l’agriculture, la santé, l’habitat, la formation professionnelle, le secteur financier et bancaire, les nouvelles technologies, le transport et le tourisme, visent à renforcer le cadre juridique de la coopération entre les deux pays.

Ces conventions traduisent le souci des dirigeants des deux pays frères de conférer une forte dynamique aux relations de coopération fructueuse existant entre les deux parties, que ce soit entre les secteurs gouvernementaux ou à travers une forte adhésion des opérateurs économiques privés dans les deux pays. Elles s’inscrivent également en droite ligne de l’orientation royale tendant à renforcer le partenariat entre les pays du sud.

Ces importantes conventions viennent s’ajouter à l’accord de partenariat stratégique dans le domaine des engrais, signé jeudi, et qui tend à mettre en valeur les ressources naturelles des deux pays, en vue de promouvoir le secteur agricole et assurer la sécurité alimentaire sur le continent africain


Le prêche de a prière du vendredi
D’emblée l’imam de la mosquée évoque dans son prêche le verset dans lequel Dieu dit « Et voilà mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc » et le hadith du prophète Sidna Mohammed, que la prière et le salut soient sur lui, « je vous ai laissé sur la grande voie blanche dont la nuit ressemble au jour et dont ne s’écarte que le damné réprouvé ».

Dieu, le Très Haut, souligne l’Imam, a honoré les êtres vivants du plus grand bienfait en leur envoyant le seigneur des messagers, Sidna Mohammed que la prière et le salut soient sur lui. Le Tout-Puissant l’a envoyé comme annonciateur et avertisseur pour l’univers, comme miséricorde totale, comme une lampe éclairante, soutenu par le noble coran, pour exposer la loi du seigneur des mondes.

L’Imam relève que le prophète n’a pas quitté ce monde avant que Dieu lui ait complété sa religion lui permettant ainsi, prière et salut soient sur lui, d’indiquer la voie du droit chemin, voie que Dieu a ordonné aux croyants d’invoquer lors de toute prière en répétant : « Guide-nous dans le droit chemin ».

Le croyant, ajoute l’Imam, est donc tenu de rester attaché à cette voie claire, de ne point se laisser emporter par les passions, ni séduire par la bonne fortune, ni abattre par le malheur, ni se laisser berner par les sentiers que Dieu a ordonné de ne pas emprunter, comme Il le dit « Et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de sa voie », car la division fait dévier les croyants de ce droit chemin, affaiblit leurs volontés et disperse leurs rangs.

L’imam note que parmi les grands principes de cette religion, préconisée par le prophète Sidna Mohammed, figure la fraternité entre les croyants. Il a également placé tous les musulmans sur un pied d’égalité pour ce qui est des droits et des devoirs.

Ce droit chemin a ainsi été suivi par ceux qui ont hérité le mystère de la prophétie du dernier des prophètes et des messagers, notamment les khalifes vertueux et les Ouléma agissant selon le droit chemin, et qui ont traité leurs congénères ainsi que le leur a ordonné Dieu et en confiant les secrets des gens à leur Créateur, car Dieu n’a conféré à quiconque le droit de demander des comptes à autrui, et c’est à lui que revient la faculté de décider du sort de chacun. A ce sujet, et en dépit de la valeur illustre du Prophète que la prière et le salut soient sur lui, poursuit l’imam.

« Et voilà que l’héritier des lumières du Prophète, que la prière et le salut soient sur lui, le Commandeur des croyants, descendant des Commandeurs des croyants, Mohammed VI, que Dieu l’assiste et lui accorde le triomphe, que Dieu diffuse son nom et sa mémoire parmi les gens, voilà qu’il est venu à nous pour nous rappeler ces principes bienfaisants, diffuser et faire triompher la voie de son ancêtre élu, que la prière et le salut soient sur lui » , dit l’Imam.

« Sa visite nous comble de joie, telle la joie se voit sur les visages de tous les citoyens qui sont sortis pour le saluer et l’accueillir, pendant que les langues ne tarissent pas d’implorer Dieu de lui accorder Ses bienfaits, de le récompenser pour son dévouement et sa générosité. Nous louons Dieu et le remercions pour l’immensité de Sa générosité », ajoute l’Imam.

L’imam souligne que l’un des bienfaits qui méritent des remerciements continus réside dans l’unité des rangs des musulmans et la communion de leurs cœurs.

« Nous sommes aujourd’hui les témoins d’un jour béni de Dieu car les rangs se sont unifiés, les voix et les cœurs ont salué l’arrivée du Commandeur des Croyants Mohammed VI dont la visite, grâce à Dieu, est un motif de joie pour notre nation, un motif d’union de nos voix et de communion de nos cœurs. Les individus et la communauté ont ainsi pris connaissance de sa grâce et réaffirmé l’évidence de sa descendance de son ancêtre le Prophète élu », souligne l’Imam.

L’imam ajoute que « le Commandeur des croyants est venu nous rendre visite rappelant ainsi les promesses et les pactes, renouvelant la foi, incitant à l’action et à l’édification, au développement et à la construction, contribuant à la formation des gens » .

« Il est, que Dieu L’assiste, parmi nous pour effectuer la prière du vendredi, dans cette mosquée construite, par piété et sous la guidance de Dieu, par son auguste père le Roi Hassan II que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde », souligne l’Imam.

A la fin de son prêche, l’imam de la mosquée a imploré Dieu de préserver SM le Roi, d’élever Son rang et lui accorder Sa grâce. « Dieu, accorde-lui une victoire qui renforce la religion, qui rassemble les rangs des musulmans », poursuit l’Imam. Après la prière du vendredi, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, a bien voulu faire don de 10.000 exemplaires du Saint Coran au profit de la partie gabonaise en charge de la gestion des affaires religieuses et ce, à l'issue de la prière du vendredi que le Souverain a accomplie à la Mosquée Hassan II à Libreville. Ces exemplaires, édités par la Fondation Mohammed VI pour l'édition du Saint Coran, seront distribués dans les différentes mosquées de la République du Gabon.

Il s'agit d’un premier lot d'exemplaires du Saint Coran offert, dans le cadre de l'application des Hautes instructions Royales relatives à la satisfaction, par cette Fondation, des besoins des mosquées des pays de la région en exemplaires du Saint Coran selon la version warch d'après Nafie, adoptée par le Royaume et ces pays.

Liste de ces conventions et accords

Un accord dans le domaine de l’agriculture, signé par le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch et le ministre gabonais de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de la sécurité alimentaire, Luc Oyoubi.

Un Accord entre l'Agence de Développement Agricole (ADA) et l’Office National de Développement Rural (ONDER), signé par MM. Aziz Akhannouch et Luc Oyoubi.

SM le Roi et le chef de l'Etat gabonais président la cérémonie de signature de 24 conventions et accords bilatéraux

Un accord entre l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et l’agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA), signé par MM. Aziz Akhannouch et Luc Oyoubi.

Un accord de coopération en matière de marine marchande, signé par le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique Aziz Rebbah et le ministre gabonais des transports, Paulette Mengue M’owono.

Un projet de mémorandum d’entente en matière de transport maritime, signé par le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique et la ministre gabonaise des transports.

Un programme d’application 2014-2016 en matière de tourisme, signé par le ministre du tourisme, Lahcen Haddad et le ministre gabonais des mines, de l’industrie et du tourisme, Régis Immongault.

Une convention de partenariat entre l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et l’agence nationale de promotion du tourisme et de l’hôtellerie au Gabon, signée par M. Lahcen Haddad et le directeur général de l’ONMT, Abderrafie Zouiten, côté marocain et par le ministre gabonais des mines, de l’industrie et du tourisme.

Un projet de protocole de coopération industrielle, signé par le ministre de l’industrie, du commerce, des investissements et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy et le ministre gabonais des mines, de l’industrie et du tourisme.

Une convention-cadre relative à la mise en œuvre d’un programme de partenariat entre la société MEDZ et le ministère gabonais de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de la sécurité alimentaire, pour la réalisation de zones d’activités de nouvelle génération, particulièrement dans le secteur agro-industriel, signée par le président du directoire de MEDZ, Omar El Yazghi et M. Luc Oyoubi.

Un mémorandum d’entente sur la coopération en matière de domaines et d’infrastructures industrielles entre la société MEDZ et le ministère en charge de l’industrie de la République gabonaise, signé par M. Omar El Yazghi et le ministre gabonais des mines, de l’industrie et du tourisme.

 

 

Actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d'autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie