ADIEU FATEN HAMAMA, L’ICONE DU CINEMA ARABE

ADIEU FATEN HAMAMA, L’ICONE DU CINEMA ARABE

947
0
PARTAGER

 

Tarek Sharif, né de son union avec Omar Sharif, n’a pas précisé les raisons de son décès mais l’agence officielle Mena a indiqué que « la grande dame de l’écran arabe », telle qu’elle était surnommée, a souffert « d’un problème de santé soudain qui a entraîné son décès ».

D’après la Mena, elle avait déjà souffert « il y a plusieurs semaines d’un problème de santé qui avait nécessité son transfert à l’hôpital » avant de rentrer chez elle.

L’actrice égyptienne Faten Hamama, icône du cinéma arabe et ex-femme du célèbre acteur Omar Sharif, à Beyrouth au début des années 70 ©  AFP/Archives

Mme Hamama n’avait pas encore 10 ans lorsqu’elle a commencé sa carrière au cinéma. Elle est apparue dans une centaine de films et a travaillé avec certains des plus grands réalisateurs égyptiens, dont Youssef Chahine.

Elle a partagé l’affiche à plusieurs reprises avec son ex-mari d’origine égyptienne Omar Sharif qui s’était converti à l’islam pour l’épouser. Le couple avait par la suite divorcé, alors que l’acteur, déjà célèbre en Egypte, lançait sa carrière à Hollywood.

Mais cela n’avait pas empêché Omar Sharif de la décrire comme le seul amour de sa vie.

La carrière de Faten Hamama, l’une des figures de l’âge d’or du cinéma égyptien, a connu son apogée entre les années 1950 et 1970. Elle a joué aussi bien dans des comédies romantiques, notamment face au « crooner » de la chanson arabe, le célèbre Abdel Halim Hafez, que dans des films engagés, défendant les droits des femmes ou dénonçant les inégalités sociales.

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires