ADIL TCHIKITO, DÉPUTÉ DE L’ISTIQLAL SE FAIT PIÉGER SUR UNE VIDÉO EN...

ADIL TCHIKITO, DÉPUTÉ DE L’ISTIQLAL SE FAIT PIÉGER SUR UNE VIDÉO EN PLEINE MASTURBATION

1110
0
PARTAGER

Des images détournées par deux adolescents, arrêtés depuis, qui ont fait chanter le député pour lui soutirer de l’argent. La vidéo a été fournie par une fille de leur connaissance qui l’avait incité à se déshabiller et se masturber devant une webcam avant de remettre le contenu du film aux deux jeunes maîtres-chanteurs, originaires de la ville de Oued-Zem  qui avaient réussi à se faire verser plusieurs sommes d’argent. A noter que cette ville est devenue célèbre pour ce genre d’affaires.

Las de se voir pris à ce piège et des menaces de voir son acte dévoilé sur internet, Adel Tchikito, tout en sachant à quoi il s’exposait, a décidé de porter plainte pour retrouver les deux apprentis criminels dont l’arrestation n’a pas tardé. En examinant de près le contenu de leur ordinateur, les policiers chargés de l’enquête ont retrouvés la trace des images volées où l’on voit le député en train de se masturber devant une caméra à l’instigation de la fille complice. Pire encore et plus grave, l’homme se montre également en train d’enrouler un billet de 50 dirhams sur son sexe, ce qui constitue un délit d’atteinte aux symboles du pays et ce qui risque de lui valoir une peine de prison et une amende.

En outre, il peut considérer d’ores et déjà que sa carrière de député et sa fonction de chef du mouvement de la jeunesse du parti est compromise en vertu du règlement du parlement et de sa formation politique appliqué en pareil cas.

Depuis qu’il a été élu indirectement à la première chambre sur la liste nationale de l’Istiqlal en sa qualité de représentant des jeunes, ce député était connu pour ses déclarations intempestives et son agressivité verbale ainsi que ses sorties contre la tradition de la « beyâa », la cérémonie d’allégeance au roi, qu’il avait ouvertement boycottée non sans en tirer une certaine fierté.

 

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires