Adoption de la « Déclaration de Valparaiso » sur la « féminisation de la pauvreté »

Adoption de la « Déclaration de Valparaiso » sur la « féminisation de la pauvreté »

311
0
PARTAGER

La « Déclaration de Valparaiso », adoptée sur proposition de la délégation parlementaire marocaine, souligne que la problématique concerne des millions de femmes de par le monde et que le phénomène résulte des « inégalités soutenues par des cadres culturels qui promeuvent différentes formes de discrimination ».

A cet égard, la Déclaration insiste sur l’urgence d’aborder cette problématique dans une perspective plurielle et multidimensionnelle, partant de la base de l’élimination de toutes les formes de discrimination, du droit des femmes à l’éducation et à la santé, de l’égalité des opportunités et de représentation politique.

Le document fait noter l’augmentation des « foyers monoparentaux » à cause de la fragilité des unions conjugales et de leur dissolution avec une grande fréquence, d’où le rôle de plus en plus important que jouent les femmes en tant que chef de famille.

La Déclaration relève également la brèche de pauvreté entre les hommes et les femmes en âge de travail (18-44 ans), appelant à incorporer des politiques publiques et à générer des programmes orientés vers l’insertion de la femme sur le marché du travail formel dans les conditions d’équité, de liberté, de sécurité et de dignité, tout en veillant à la non précarisation de l’emploi de la femme.

Le séminaire international sur la « féminisation de la pauvreté » a été organisé par la chambre des députés chilienne, en coordination avec l’ONU Femmes et l’Union interparlementaires (UIP).

Le Maroc a été représenté cette rencontre internationale par une délégation composée des députées et conseillères Najima Thaythay, Samira Koraiche, Zoubida Bouayad et Khadija Ghamiri, représentant le RNI, l’Istiqlal, l’USFP et l’UMT.

 

_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires