PARTAGER

Il aura fallu la plainte d’un diplomate américain dépouillé de 3000 euros par des douaniers à l’aéroport d’Alger pour que le scandale éclate au grand jour.

Selon le journal El Watan qui rapporte mardi cette information, une Saoudienne a dépouillé de 9 000 euros et un Yéménite privé de ses 8 000 euros sans aucun document officiel ou procès verbal.

Ces incidents ont donné lieu à des plaintes officielles émanant des ambassades des pays d’origine des victimes auprès de l’administration douanière qui ne nie pas les faits.

Commentaires