Affaire Saad Lamjarred : pourvoi en cassation contre la décision de la...

Affaire Saad Lamjarred : pourvoi en cassation contre la décision de la Cour d’appel

1755
0
PARTAGER

Un pourvoi en cassation doit être déposé par les avocats de Saad Lamjarred en vue de contester la décision de la Cour d’appel de maintenir en détention provisoire le chanteur, a appris mardi Atlasinfo de source judiciaire.


Affaire Lamjarred : pourvoi en cassation contre la décision de la Cour d’appel
Les trois avocats de la défense de Saad Lamjarred, Dupond-Moretti, Jean-Marc Fédida et Brahim Rachidi, ont cinq jours pour déposer ce recours devant la Cour de Cassation, a-t-on précisé de même source.

A l’issue des plaidoiries des avocats de la défense lundi en fin d’après-midi, la Cour d’appel a confirmé le maintien en détention provisoire de la star de la chanson marocaine, décidé par le juge des libertés le vendredi 28 octobre après la mise examen de Saad Lamjarred par un juge d’instruction pour « viol aggravé ».

Les avocats ont également déposé une nouvelle requête auprès des juges pour qu’une confrontation entre le chanteur et la plaignante « ait lieu dans les plus brefs délais », nous a-t-on indiqué.

Selon les informations d’Atlasinfo, une rencontre entre les parents de Saad Lamjarred et l’un de ses avocats est prévue dans la journée de mardi.

Les artistes Nezha Regragui et Bachir Abdou ont été autorisés pour la première fois, ce lundi 7 novembre, à rendre visite à leur fils à la maison d’arrêt Fleury-Mérogis en région parisienne.

Âgé de 31 ans, Saad Lamjarred a été mis en examen le 28 octobre à Paris pour « viol aggravé » et « violences volontaires aggravées » et écroué.

Il devait donner un concert au Palais des congrès à Paris le 29 octobre qui avait finalement été annulé.

En septembre, son nouveau clip « Ghaltana » (« Tu as tort ») a été visionné plus de 16 millions de fois en une semaine sur internet et son titre phare, « Lm3allem » (« C’est toi le boss »), a été vu plus de 400 millions de fois à ce jour.

Source : Atlasinfo.fr

Commentaires