AFFRONTEMENT ENTRE L’ETAT ET « EL ADL WA AL IHSSANE » POUR UNE PLACE...

AFFRONTEMENT ENTRE L’ETAT ET « EL ADL WA AL IHSSANE » POUR UNE PLACE AU CIMETIÈRE

630
0
PARTAGER

Toutes les occasions sont bonnes pour les islamistes d »Al Adl wa Al Ihssane » pour imposer leur loi et provoquer les autorités publiques qui leur refusent le droit d’exister politiquement préférant les tolérer, une situation qui perdure.

Les deux parties étant à chaque fois prêtes à en découdre, un incident parti d’un malentendu a failli dégénérer ces dernières années quand la famille et les disciples de Cheikh Yassine fondateur de cette confrérie se sont rendus au cimetière « Chouhada »  de Rabat, pour y enterrer la veuve de ce dernier tout près de la tombe de son défunt.

Les autorités s’y sont opposées de peur, semble-t-il ,  que le lieu ne donne lieu à des pèlerinages, provoquant la colère du cortège qui a refusé la décision administrative et qui s’apprêtait à en découdre avec les forces de l’ordre accourues sur place à grand renfort. Dans un climat de grande tension et après plusieurs heures de conciliabules avec les représentants des autorités locales qui ont l’habitude de ce genre d’épreuves de force avec les membres de ce mouvement islamiste, qui lors des obsèques à Rabat de son fondateur et chef spirituel, avait  réussi à organiser un cortège d’une densité impressionnante de plusieurs centaines de milliers de personnes et paralyser la circulation dans la capitale tout le long d’une journée.

Commentaires