Afghanistan: 5 soldats américains tués

Afghanistan: 5 soldats américains tués

443
0
PARTAGER

Le général américain David Petraeus, qui commande les troupes américaines et de l’Otan dans le pays, affirme même que les insurgés islamistes ripostent ainsi violemment parce qu’ils perdent des sanctuaires, au moment où la guerre en Afghanistan est de plus en plus impopulaire aux Etats-Unis.

Pour la seule journée de mardi, cinq soldats américains ont été tués en Afghanistan, quatre par une mine artisanale, l’arme de prédilection des talibans, un autre dans une attaque. Au total, au cours des cinq derniers jours, 23 soldats de la force internationale de l’Otan (Isaf) ont péri, dont 22 américains. Plus des deux tiers des quelque 141.000 soldats des forces internationales en Afghanistan viennent des Etats-Unis et les renforts dépêchés essentiellement par Washington depuis plusieurs mois vont porter cet effectif à 150.000 dans les prochaines semaines.

Or, depuis plus de trois ans, l’insurrection des talibans s’est considérablement intensifiée et étendue à la quasi-totalité du pays, les rebelles infligeant de plus en plus de pertes aux troupes étrangères.

« Je pense que personne ne peut contester le fait que les talibans étendent leur présence », a déclaré le général Petraeus dans un entretien avec des journalistes occidentaux mardi à Kaboul. « Le nombre de leurs attaques s’est accru et c’est la manifestation du fait que nous avons en même temps augmenté nos ressources de manière conséquente et que nous leur prenons des sanctuaires qu’ils avaient pu établir ces dernières années », a estimé le commandant en chef de l’Isaf et des forces américaines en Afghanistan.

En attendant, les pertes des forces internationales atteignent des records alarmants.
Les décès de mardi portent à 485 le nombre des militaires étrangers tués en Afghanistan depuis le début 2010. Or, l’année 2009 avait déjà été de très loin la plus meurtrière pour les troupes internationales en près de neuf ans de conflit, avec 521 morts en un an, selon un comptage de l’AFP reposant sur les statistiques du site internet indépendant www.icasualties.org.

Au total, 320 des soldats étrangers tués cette année étaient américains, comme 1.267 sur les 2.053 qui ont péri depuis le début de la guerre fin 2001, quand une coalition militaire internationale emmenée par les Etats-Unis a chassé les talibans du pouvoir en Afghanistan. Cette hécatombe survient à un moment où, sous la pression d’une opinion publique de plus en plus opposée à l’envoi des « boys » en Afghanistan, le président Barack Obama maintient une certaine ambiguïté sur un début de retrait qu’il avait annoncé pour juillet 2011.

Ces dernières semaines, de hauts responsables de la défense ont appelé de manière à peine voilée M. Obama à repousser cette date et le général Petraeus a récemment déclaré qu’il ne la considérait pas comme « contraignante ».

 

Commentaires