Afghanistan : Hamid Karzaï invite les talibans à parler directement à son...

Afghanistan : Hamid Karzaï invite les talibans à parler directement à son gouvernement

349
0
PARTAGER

«Notre question n’est plus de savoir si des négociations auront lieu avec les insurgés mais plutôt qui va s’asseoir autour de la table». Officiellement, les rencontres amorcées entre Washington et les talibans à Doha au Qatar sont menées par Kaboul, pourtant les déclarations contradictoires d’Hamid Karzaï ces dernières semaines tendent à prouver le contraire.

Le président afghan a d’abord évoqué un canal de discussion parallèle entre Kaboul et les talibans en Arabie Saoudite, information démentie par les insurgés. Il a ensuite parlé de négociation tripartite secrète : là encore, les talibans ont nié. Ces derniers considèrent le président afghan comme une marionnette des Etats-Unis, sans réel pouvoir, leur interlocuteur, déclarent-ils, ne peut donc être que Washington.

Ce que les talibans n’ont pas démenti en revanche, ce sont des «contacts exploratoires» avec Kaboul, pour reprendre les termes d’un ambassadeur afghan.

Mardi 21 février 2012, Hamid Karzaï a une nouvelle fois tenté d’appuyer ces premiers tâtonnements. Il a officiellement demandé au leader des insurgés de parler directement avec lui, avec l’aide du Pakistan, que le président accuse régulièrement de soutenir les talibans. Ces dernières déclarations donnent plutôt l’image d’un président qui cherche sa place dans le processus de négociation, que celle d’un véritable acteur.

 

rfi.fr_______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires