Afghanistan: six Américains tués dans le crash d’un hélicoptère

Afghanistan: six Américains tués dans le crash d’un hélicoptère

310
0
PARTAGER

La cause exacte de la chute de l’appareil restait inconnue vendredi matin. L’armée afghane évoquait un « problème technique » et son allié de l’Otan assurait qu' »il n’y avait pas d’activité ennemie dans la zone au moment du crash », alors que les rebelles talibans affirmaient au contraire avoir abattu l’appareil.
« Six membres de l’Isaf sont morts dans le crash de leur hélicoptère dans le sud de l’Afghanistan », a annoncé la force de l’Otan dans un communiqué.

 

Les victimes sont des « militaires américains », a confié à l’AFP un responsable américain sous couvert d’anonymat.

Les responsables américains n’ont pas indiqué si d’autres personnes se trouvaient à bord au moment de la chute de l’hélicoptère qui a eu lieu à Musa Qala, un district de la province du Helmand traditionnellement très infiltré par les talibans.

Leur hélicoptère, un CH-53 Sea Stallion, s’est écrasé pour une raison indéterminée mais « les premiers éléments laissent penser qu’il n’a pas été abattu », a déclaré un second responsable américain.

L’appareil est tombé jeudi vers 22H00 locale (17H30 GMT) dans le district de Musa Qala, un terrain peu accidenté du nord du Helmand, « en raison d’un problème technique », a affirmé à l’AFP Sayed Mulook, le commandant de l’armée afghane dans cette province.

Interrogé par téléphone, le porte-parole des talibans, Qari Yousuf Ahmadi, qui parlait depuis un lieu inconnu, a déclaré que les rebelles avaient abattu l’hélicoptère, une affirmation qui a été rejeté par le commandant Mulook.
« La cause de l’accident fait l’objet d’une enquête », a indiqué l’Isaf, soulignant que « les premiers éléments indiquent qu’il n’y avait pas d’activités ennemies dans la zone au moment du crash ».
« Il n’y avait pas d’ennemi dans les environs », a confirmé un porte-parole de l’Isaf à l’AFP à Kaboul, sans toutefois donner de précisions sur la nature du terrain ni sur les conditions atmosphériques dans la zone lors de l’écrasement.

Le Sea Stallion est un appareil de transport lourd capable de contenir une quarantaine de personnes.
Lundi, un hélicoptère civil transportant trois Américains employés d’une société privée chargée par le Pentagone d’assurer le transport de ravitaillement s’était déjà écrasé dans la province du Helmand, bastion taliban où sont massés quelque 20.000 Marines, corps d’élite de l’armée américaine.

Le 5 août, un hélicoptère Chinook américain avait été abattu près de Kaboul par les talibans, une première depuis le début du conflit en 2001. Huit Afghans et 30 Américains, dont 22 Navy Seals de la même unité d’élite qui a éliminé Oussama Ben Laden, avaient été tués. Il s’agissait de l’événement le plus meurtrier pour les Américains en dix ans de guerre en Afghanistan.

AFP_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires