Agadir participe au congrès des plus belles baies du monde au Sénégal

Agadir participe au congrès des plus belles baies du monde au Sénégal

314
0
PARTAGER

La rencontre, qui aura lieu au Siné Saloum, au sud-ouest de la région de Fatick (150 km de Dakar), liée par un accord de coopération avec la région Souss-Massa-Draa, sera l’occasion de faire la promotion touristique des destinations, mais aussi de débattre des actions à mener localement face aux changements climatiques.

La protection des baies face à la dégradation et aux nuisances urbanistiques a été à la base de la naissance même de ce forum en 1997 à Berlin, à l’initiative d’un groupe d’acteurs du tourisme de différents pays européens soucieux de préserver la beauté des baies face à l’impact de la multiplication des projets d’aménagement dans ces zones fragiles.

Ce réseau se voulait être un espace « d’échange, d’actions et de réflexion » sur les moyens de sensibiliser les différents partenaires locaux au développement durable et à la nécessité de concilier aménagement et préservation des littoraux.

Ces enjeux se posent justement avec acuité, indique-t-on auprès du Club, au niveau du delta du Sine Saloum, l’un des plus beaux sites naturels du Sénégal. Sa réserve naturelle fluvio-maritime vaste, constituée de mangrove, de terres salées et de paysages alternant forêts claires, savanes arbustives et zones de cultures, est confrontée à différents problèmes: coupes d’arbres et feux de brousse, sécheresse et salinisation des eaux, braconnage des espèces maritimes protégées et érosion des côtes.

+ Favoriser la coopération sud-sud+

Selon le vice-président du Conseil régional du Souss-Massa-Drâa, Mohamed Oudmine, la participation de la baie d’Agadir à ce Congrès, outre qu’elle « offre une excellence opportunité pour la promotion touristique de la destination et sa région, permet de contribuer à la réflexion sur la préservation du patrimoine littoral »

Ce sujet qui interpelle toute la communauté internationale appelle, a-t-il indiqué, des actions concrètes notamment au niveau local.

« Nous allons exposer l’expérience régionale en matière de préservation du littoral et la démarche suivie pour tenter de concilier les projets de développement et d’aménagement et les actions de préservation de l’environnement et de la beauté des sites marins », a ajouté M. Oudmine dans un entretien avec la MAP.

La ville d’Agadir a reçu le label des plus belles baies du monde en décembre 2002 et avait accueilli l’Assemblée générale du Club deux ans plus tard.

Pour les responsables du Conseil régional de Souss-Massa-Draa, le prochain congrès du Club des plus belles baies du monde « revêt un caractère d’autant plus important du fait qu’il se tient au Sénégal, pays avec lequel le Maroc entretient des relations séculaires et compte tenu des relations de partenariat qui unissent le Souss-Massa-Draa à la région de Fatick ».

Parallèlement au congrès, les deux parties auront ainsi l’occasion, indique-t-on, de passer en revue le bilan de cette coopération scellée par un accord signé en 2005.

Selon le président du Conseil du Souss-Massa-Draa M.Ibrahim Hafidi, le partenariat entre les deux régions ouvre « de réelles perspectives et illustre parfaitement le rôle que doivent jouer les collectivités locales dans la coopération sud-sud ».

Les domaines de partenariat englobent, outre le transfert des technologies dans le secteur de l’agriculture avec la création à Fatick d’une ferme pilote, plusieurs autres volets comme la pêche, le tourisme, la formation et les échanges culturels.

Dans le cadre de la coopération internationale décentralisée, le Conseil régional du Souss-Massa-Draa est lié par une série de conventions de jumelage et de partenariat avec des régions en France (l’Hérault, l’Aquitaine et l’Isère), les Iles Canaries, ainsi qu’avec la Belgique, autant de structures d’accompagnement et d’appui technique et financier aux projets initiés dans cette région.

A l’occasion du congrès du Sénégal, le Club des plus belles baies du monde tiendra son assemblée générale et devrait entériner l’adhésion de nouveaux membres, dont la baie du Cambodge et la baie de Grikos dans l’ile de Patmos en Grèce.

De la baie de Bahia au Brésil à celle d’Along au Vietnam en passant par les bouches de Kotor au Monténégro, l’enjeu pour le Club des plus belles baies du monde consiste, selon ses initiateurs, à fédérer les acteurs de ces régions afin de défendre ces merveilles de la nature et veiller à ce que l’aménagement des littoraux ne se fasse pas au détriment de l’environnement.

 

MAP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires