Agadir, Rabat et Casablanca se mobilisent pour la jupe

Agadir, Rabat et Casablanca se mobilisent pour la jupe

1434
0
PARTAGER

Après un premier rassemblement samedi à Agadir, des centaines de personnes ont manifesté, dimanche soir à Casablanca et à Rabat, leur soutien aux jeunes femmes d’Inezgane, poursuivies pour leur habillement jugé indécent.

Des responsables politiques, des artistes, des membres d’associations féministes et d’ONG étaient présents parmi les manifestants. Les participants ont rythmé le sit-in par des slogans tel que : « Mettre une robe n’est pas un crime », « La sécurité dans l’espace public est un droit », « Assez de violence envers les femmes », « Non au gouvernement rétrograde de Benkirane ».

Sur Internet, une pétition de soutien aux deux femmes, lancée il y a une semaine, a par ailleurs recueilli près de 18 560 signatures.

Les deux jeunes femmes, âgées de 19 et 23 ans, ont été interpellés le 16 juin à Inezgane, près d’Agadir. Victimes de harcèlement alors qu’elles faisaient des courses dans un marché populaire, elles ont d’abord été secourues par les forces de l’ordre, avant d’être conduites au commissariat. Accusées « d’outrage à la pudeur », elles risquent entre un mois à deux ans de prison, selon l’article 483 du Code pénal. Leur procès est prévu le 6 juillet.

Commentaires