PARTAGER

Les polémiques au sein de Fédération nationale des agences de voyages du Maroc (FNAVM) prennent une nouvelle tournure. Cinq associations régionales (Agadir, Casablanca, Fès, Marrakech et Rabat) viennent de claquer la porte de la Fédération. Elles dénoncent, entre autres, l’absence de la FNAVM des grands chantiers restés toujours en suspens. Parmi ceux-ci, la nouvelle loi des agences de voyages, qui, d’après les associations régionales, a été « refusée par les professionnels.

Les cinq antennes régionales déplorent en outre des « obstacles économiques et financiers » suite à la nouvelle réglementation du pèlerinage et aux nouvelles taxes saoudiennes sur les visas de la Omra. Cela devrait entrainer une chute de 30 à 50% du nombre de pèlerins l’année prochain, à en croire ces associations.

Parmi les autres points relevés, la concurrence « déloyale » des plateformes électroniques ainsi que les dispositions réglementaires de la DGI concernant la déclaration de la TVA sur la marge et l’application de ce régime avec une comptabilisation encaissement/décaissement.

Commentaires