PARTAGER

La préfecture de Police de Casablanca rejette les accusations de Loubna Abidar. Dans un communiqué, la Police livre sa version des faits.

Du nouveau dans l’affaire de l’agression de Loubna Abidar. Pointée du doigt et accusée de l’avoir rejetée, la police donne sa version des faits. Dans un communiqué, la préfecture de police de Casablanca nie en bloc les accusations de Loubna Abidar et explique que les autorités compétentes se sont comportées avec professionnalisme avant de poursuivre : «Loubna Abidar est venue nous voir  au commissariat d’Anfa le vendredi 6 novembre à 2 heures du matin et lorsqu’on lui a demandé de nous donner plus de détails sur les faits, elle a refusé. Elle a également refusé le PV officiel. Elle a préféré attendre les résultats de l’examen de santé avant que nous  ne rédigions notre PV. Chose que nous avons acceptée».

Loubna Abidar, l’actrice principale de « Much Loved », le dernier film de Nabil Ayouch qui a connu beaucoup de critique, dit dans une video avoir été agressée et que suite à son agression elle a été rejetée à la fois par le commissariat de police de Casablanca et par les cliniques privées de la ville.

Commentaires