PARTAGER
Nos astronomes ont pris l’habitude d’être précis dans leurs calculs et ne se trompent plus en donnant par avance les dates des fêtes fixées par le calendrier lunaire. Ce fut le cas lors de la dernière fête de Aid el Fitr dont ils avaient annoncé la date par avance sans commettre d’erreurs.
Cette fois-ci, pour la célébration de la fête du sacrifice du mouton, Aid el Kebir, ils sont tous unanimes pour annoncer d’une même voix qu’elle aura lieu le vendredi 1er septembre, au grand soulagement des marocains qui pourront bénéficier d’un long week-end de trois jours fériés.
Pour le reste, les mêmes habitudes seront au rendez-vous avec des prix du bétail élevés plus que de coutume et qui marquent une baisse progressive au fur et à mesure que le jour de la fête approche, une fête très riche par son côté festif mais qui n’en demeure pas moins chargée de désagréments en termes de nuisances dans les grands centres urbains. Du reste, des efforts sont de plus en plus menés chaque années pour changer les habitudes en proposant aux consommateurs de livrer leurs bêtes aux abattoirs municipaux et ne les récupérer égorgés et nettoyés le jour de la fête moyennant une somme forfaitaire très abordable. malgré cette formule avantageuse, les familles préfèrent garder leur mouton sur le balcon, au garage ou sur les terrasses des immeubles.

Commentaires