Maison A la une AKHENNOUCH REPORTE SA GUERRE CONTRE LE PJD

AKHENNOUCH REPORTE SA GUERRE CONTRE LE PJD

1470
0
PARTAGER
Le président du RNI a choisi de jouer la carte de l’apaisement et de réserver son artillerie lourde contre le PJD pour les combats futurs à la veille des élections de 2021.
Après avoir été traité de tous les noms par l’ancien numéro 1 des islamistes, Abdelilah Benkirane, l’actuel ministre de l’agriculture avait montré sa colère en incitant ses ministres à boycotter les réunions du gouvernement et les déplacements de son chef, El Othman, tant que ce dernier n’aura pas présenté des excuses au nom de sa formation du PJD et désavouer Benkirane pour sa sortie. Changeant son fusil d’épaule suite à des pressions, Akhanouch a vite tourné la page du différend et a vite accepté de revenir à la table du gouvernement sans recevoir le moindre « mea culpa » de la part des islamistes pour laisser en suspens la menace de quitter le gouvernement à la moindre attaque. Autant dire qu’après ces premières hostilités, tout n’ira pas pour le mieux dans une équipe gouvernementale qui continue de travailler, comme elle le peut, dans un climat délétère et sur fond d’incertitudes pour l’avenir d’une coalition gouvernementale naviguant à vue, sans boussole ni leadership.
El Othmani peut être un homme honnête et patriote, il n’a pas pour autant l’aura d’un chef de gouvernement, ni toutes les qualités requises de la fonction. Médecin de formation,, il doit savoir qu’on ne soigne pas une hémorragie avec de l’aspirine. Sa première alerte est passée mais quid de la prochaine qui pourrait tout dévaster sur son passage.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires