PARTAGER
Contrairement à ses collègues du gouvernement qui s’abritent derrière leur chef et qui se contentent de recevoir les ordres derrière leur bureau, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, en véritable numéro 2 officieux de l’exécutif, multiplie les initiatives pour contribuer au règlement efficace et définitif de la crise sociale et la contestation qui sévissent dans la région du RIf  après que son département de la pêche ait été un temps d’en être à l’origine après le décès tragique d’un poissonnier, broyé à l’intérieur d’une benne à ordure, une mort qui avait ému tous les marocains.
Ainsi, Aziz Akhenouch s’est rendu sur place à Al Hoceima sans éléments de la police ni sécurité privée pour arpenter les rues et aller à la rencontre des habitants pour parler avec eux du mouvement de contestation actuel et ses raisons, tout en abordant avec eux leurs attentes et les solutions à apporter pour l’amélioration de la situation sociale de la population, sans que le moindre incident ne se produise et sans qu’il soit victime de la moindre agression verbale ou autre. Un courage politique qui a été largement apprécié et souligné par les habitants de cette ville au centre du « Hirak ». Après cette visite et avec la casquette de président de son parti, le RNI, Akhenouch a tenu à organiser un road-show pour des investisseurs nationaux afin de les encourager à s’intéresser à cette région. L’équipe gouvernementale continue de se contenter,elle; de ses réunions marathoniennes

Commentaires