PARTAGER

Le ministre de l’agriculture, le milliardaire Aziz Akhenouch, s’est présenté au conseil de gouvernement de ce jeudi, présidé par le premier ministre Abdelilah Benkirane, dans un état d’une extrême irritation après la supposée colère de Abdelilah Benkirane à sans son accord,suite à sa désignation par le souverain pour diriger le Fonds de Développement du Monde Rural décidé par le roi récemment qui a tenu à ce que le ministre de l’agriculture soit à sa tête. Une fois que l’information a circulé, un quotidien de la place proche du chef du gouvernement a révélé que ce dernier n’avait pas avalé cette pilule et été entré dans une rage folle, reprochant à son ministre d’être un manipulateur et un ambitieux capable de coups bas et d’intrigues.

Le ministre qui n’a pas accepté une telle réaction inattendue s’est senti blessé dans son amour propre et est allé jusqu’à menacer de présenter sa démission du gouvernement rn éclatant en sanglots devant ses collègues pour ne plus avoir à subir les soupçons du chef du gouvernement qui ne l’a pas choisi au sein de son équipe puisque le ministre de l’agriculture y est entré comme technocrate choisi par le roi. Depuis, les deux hommes ont cohabité pendant quatre ans dans une entente cordiale, bien que le premier ministre savait qu’il n’avait aucune emprise sur Akhenouch, un homme considéré comme le ministre le plus proche du roi et très écouté.

En fait, ce que Benkirane attendait de lui est qu’il vienne par courtoisie lui annoncer une décision prise à son insu.

Commentaires