Al-Aroui: une ville émergente qui entame ses premiers pas vers la modernité

Al-Aroui: une ville émergente qui entame ses premiers pas vers la modernité

174
0
PARTAGER

-Par Ilias KHALAFI-

Située à environ 22 km au sud de la province de Nador, la ville d’Al-Aroui recèle un potentiel urbanistique inestimable et une activité économique en plein essor: industrie, agriculture et commerce. Elle est également connue, par les transferts de fonds effectués par ses habitants résidant à l’étranger et par le fait qu’elle abrite un des fleurons de l’industrie métallurgique nationale, en l’occurrence la Société nationale de sidérurgie (Sonasid).

Toutes ces potentialités, combinées à la proximité d’infrastructures de transport (aéroport Nador-Al Aroui, port de Béni N’sar et la nouvelle gare ferroviaire de Nador) ont érigé cette ville en une plateforme appelée à devenir au fil du temps une locomotive de l’économie de la région.

En effet, SM le Roi Mohammed VI y avait lancé en 2008 plusieurs projets structurants et à caractère social, notamment le nouveau pôle urbain de la ville d’Al-Aroui, auquel avait été alloué un investissement de l’ordre de 21 milliards de dirhams. Cette nouvelle structure prévoit la construction de près de 36.000 logements au profit de 180.000 habitants.

Le Souverain y avait également inauguré en 2010 une Maison des jeunes réalisée dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour un coût global de 2,55 millions de dirhams et lancé les travaux de construction du club socio-sportif de proximité SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, réalisé pour un investissement de plus de 5 millions de dirhams.

Par ailleurs, et dans le cadre du développement des infrastructures logistiques de la province de Nador, particulièrement celles d’Al-Aroui, quatre projets avaient été programmés au cours de l’année 2010, visant la modernisation de l’aéroport international de Nador Al-Aroui, qui connait ces dernières années une croissance soutenue du trafic à la faveur de la politique de l' »Open Sky » adoptée par le Royaume.

Il s’agit notamment des travaux de l’extension de l’aérogare de l’aéroport par le biais de l’élargissement des espaces dédiés aux passagers dans le souci de garantir des prestations de qualité aux usagers de cette plate-forme aéroportuaire.

Les efforts de mise à niveau de l’aéroport avaient également porté sur le dédoublement de la voie d’accès vers l’aéroport et l’installation d’un nouveau système d’éclairage au niveau de cette voie, ainsi que l’adoption d’une certification des services rendus aux passagers et usagers suivant la norme ISO 9001 version 2008.

Ces projets urbanistiques et infrastructurels ambitionnent de créer la complémentarité, d’anticiper sur le développement que devra connaître le « nouveau pôle économique du grand Nador » et de palier les dysfonctionnements urbanistiques et structurels que connaît la province.

Décidément, la ville d’Al-Aroui ne semble guère lésiner sur ses potentialités pour être au diapason de la marche enclenchée par le Maroc ces dernières années et jouer pleinement son rôle de locomotive, notamment avec l’essor économique que connaît la région et les grands chantiers en cours de réalisation (Marchica-Med Nador, Parc industriel de Selouane, etc.), outre le projet de la régionalisation avancée qui ne manquera pas de lui insuffler une dynamique tous-azimuts.

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires