Al Haouz : Appel à la promotion du tourisme solidaire en tant...

Al Haouz : Appel à la promotion du tourisme solidaire en tant que locomotive du développement local durable

195
0
PARTAGER

Les participants à cette rencontre, initiée par le Centre Méditerranéen pour l’Environnement à Marrakech (CMEM) en partenariat avec l’Agence de Développement Social (ADS), et la province d’Al Haouz, ont ajouté que la province d’Al Haouz recèle d’importantes potentialités naturelles, culturelles, historiques et civilisationnelles ancestrales à même de permettre de faire de cette partie du territoire national, une véritable destination du tourisme rural et de celui montagneux solidaire.

Dans une allocution lue en son nom, le gouverneur de la province, M. Bouchaïb El Moutaouakil a mis en avant le rôle du tourisme montagneux solidaire dans le développement socio-économique notamment, à travers la création de postes d’emploi et la promotion des investissements liés à ce secteur considéré comme l’une des priorités nationales, rappelant que les services gouvernementaux ont mis en place une stratégie de développement du tourisme rural visant la promotion et la consolidation de l’activité touristique en milieu rural et ce, sur la base d’une nouvelle conception de l’accueil touristique.

Il a passé en revue, dans ce sens, les cinq priorités accordées à ce secteur dans le cadre de la  » Vision 2010 « , faisant observer que la province d’Al Haouz, de par les potentialités énormes qu’elle recèle, peut accueillir des flux importants de touristes et de spécialistes au fait des questions de l’environnement et du patrimoine, ce qui permettra de diversifier le produit touristique dans la région.

Et de poursuivre que cela nécessitera de créer une infrastructure touristique homogène et diversifiée au niveau provincial, d’accorder davantage d’intérêt au milieu rural en général et aux zones touristiques en particulier, dans l’optique de drainer davantage de touristes, et promouvoir essentiellement le tourisme rural.

 » Nous sommes aujourd’hui et plus que jamais appelés à insérer la dimension environnementale dans toute activité économique ainsi que dans le développement social, d’autant plus que notre objectif commun devra être celui d’orienter le développement durable global vers les zones montagneuses », a dit le gouverneur.

M. El Moutaouakil a insisté aussi sur la nécessité d’accorder une attention particulière à la qualification et la formation de l’élément humain afin de permettre au secteur touristique de jouer son rôle pionnier en matière du développement, notant que l’élément humain demeure le vrai capital dont dispose la province d’Al Haouz.

Il s’est dit, dans ce contexte, en faveur de la mise en place d’une stratégie homogène et intégrée à l’échelle régionale notamment, dans les zones montagneuses et ce, à travers la création d’une centre régional de formation et qualification des accompagnateurs de montagne, la formation du personnel touristique, la promotion du patrimoine culturel et des produits du terroir.

Cette stratégie, a-t-il ajouté, préconise aussi l’exploitation des résultats de la recherche scientifique dans le développement du tourisme, la promotion des petites et moyennes entreprises, et la création de nouveaux circuits touristiques.

M. Abdeslam Samrakandi, président du CMEM a mis l’accent, quant à lui, sur les actions menées pour la promotion du tourisme de montagne solidaire et ce, dans le cadre du projet « randonnée solidaire au Maroc », qui bénéficie de l’appui de l’ADS et du Département de Vaucluse (France), rappelant que ce projet ambitieux a été motivé par le fait que le Maroc est le premier pays d’accueil de ce genre de tourisme au niveau du sud de la Méditerranée, outre le fait que le Royaume dispose d’un potentiel important en la matière.

Pour sa part, le coordonnateur régional de l’ADS, M. Abdelouhad Bouazade a fait observer que le projet  » randonnée solidaire au Maroc » tire son importance du fait qu’il repose sur la convergence entre l’objectif touristique et l’impératif de lutter contre la pauvreté à travers, le désenclavement des zones rurales, le renforcement des capacités et des revenus des habitants locaux et l’amélioration de la qualité des prestations touristiques.

Ce projet présente aussi l’avantage de développer un tourisme de résidence dans les zones montagneuses au lieu d’un tourisme de passage, et surtout de permettre aux jeunes de s’intégrer aisément dans leur milieu économique local, a-t-il expliqué.

Jean- Baptiste Lanaspeze, représentant du Département de Vaucluse (France) a tenu à indiquer que le tourisme de manière générale n’est pas uniquement une simple activité économique mais aussi, un véritable outil de dialogue entre les peuples, d’interaction culturelle et d’ouverture sur d’autres civilisations.

Après s’être félicité des relations amicales étroites unissant la France et le Maroc, M. Lanaspeze, également président du Centre Méditerranéen pour l’Environnement (CME) France, a mis en exergue les potentialités que recèle la province d’Al Haouz dans le domaine du tourisme de montagne.

Il a aussi réitéré l’engagement du Département de Vaucluse à raffermir ses relations de partenariat avec le CMEM et la province d’Al Haouz pour réaliser en commun des projets ambitieux à même de profiter directement aux populations de la région.

Par la suite, l’assistance a été conviée à suivre un exposé détaillé sur le projet « randonnée solidaire au Maroc » et de prendre connaissance de certaines expériences de la société civile et des tours opérateurs dans le domaine du tourisme solidaire notamment, au Sénégal, en France et au Maroc

Ont pris part à cette rencontre, entre autres, des responsables du secteur touristique, des élus locaux, des représentants des tours opérateurs, des acteurs de la société civile, ainsi que des étudiants marocains et français qui mènent des recherches et études sur le tourisme de montagne solidaire à Al Haouz.

 

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires