PARTAGER

Les vendeurs de moutons qui ont commencé à envahir les villes en prévision de « Aid El Adha » vous diront tous que la rumeur est fausse, mais les faits sont têtus et certains éleveurs ont bien engraissés leurs bêtes cette année avec une pilule pour en tirer un meilleur profit en leur donnant un aspect plus imposant au marché. Or cette pilule est dangereuse, car fabriquée à base de corticoïdes, elle peut présenter des dangers dans certains cas pour l’être humain bien qu’elle soit utilisée chez certaines femmes.

En effet, cette pilule plus connue sous le nom de « Derdek » est prescrite par certaines d’entre elles qui souhaitent prendre du poids tout en encourant des risques de complications au niveau de la santé en raison des effets secondaires du produit. Interrogés pour savoir si la consommation de viande de moutons engraissés avec cette pilule peu avoir des conséquences graves pour les humains, des vétérinaires ont averti qu »effectivement cela pouvait constituer des risques non négligeables.

Les services sanitaires sont actuellement sur le pied de guerre pour remonter la source de ce phénomène et envisagent le contrôle à l’entrée des villes de tous les camions transportant des moutons suspects avant leur mise en vente sur le marché.

Commentaires