Algérie: 17 condamnations en appel pour avoir brûlé le drapeau national

Algérie: 17 condamnations en appel pour avoir brûlé le drapeau national

390
0
PARTAGER

Le 7 juillet, dix-huit jeunes gens avaient été condamnés en première instance à des peines allant de 2 ans à 8 ans de prison ferme pour atteinte à l’emblème algérien.

L’un d’entre eux a été relaxé en appel faute de preuves. Quinze autres personnes, jugées notamment pour dégradations de biens publics, ont également été relaxées.

Les dix-sept condamnés devront en outre payer une amende de 500.000 dinars (environ 5.000 euros) chacun.

Ils étaient accusés d’avoir brûlé le drapeau algérien pendant des manifestations qui avaient éclaté le 19 juin pour réclamer des logements sociaux en faveur des habitants de bidonvilles de Sidi Salem, dans la banlieue d’Annaba.

Ces manifestations avaient dégénéré et des heurts avaient alors opposé les forces de police aux manifestants qui s’en étaient pris à des édifices publics.

 

Commentaires