ALGÉRIE: RÈGLEMENTS DE COMPTES AU SOMMET DE L’ÉTAT

ALGÉRIE: RÈGLEMENTS DE COMPTES AU SOMMET DE L’ÉTAT

341
0
PARTAGER

 

Sa rancune avec son ennemi juré au sein de la hiérarchie militaire, le Général Mediene, alias Tewfik le puissant patron des renseignements, risque de prendre une tournure inattendue avec sa décision de le mettre à la retraite avec 100 autres gradés dans une seule vague très prochainement si l’on en croit des révélations du journal « Al Khabar », généralement bien informé.

Cette éviction interviendrait alors dans la foulée de la violente sortie médiatique inattendue du secrétaire général du parti dominant le FLN, Amar Saadani, qui s’en est pris justement au même Général Tewfiq qu’il a accusé d’inefficacité en matière de sécurité de l’état et de s’occuper plutôt d’interférer dans la vie des institutions, des partis politiques et des médias, enfin en n’étant plus en phase avec les missions que lui dictent ses responsabilités tout en lui prédisant un départ qui ne saurait donc trop tarder. C’est exactement ce qui va se produire selon le journal  » Al Akhbar  » qui anticipe cette mise à l’écart de l’un des hommes les plus importants de ce pays sur décision présidentielle.

Les rapports très tendus entre le chef de l’état et son patron des renseignements n’ont cessé de se dégrader ces dernières années poussant une partie des gradés algériens à se ranger du côté de ce dernier qui continue à jouir d’une certaine popularité malgré les attaques répétées dont il est la cible de la part de responsables politiques proches du président qui le soupçonnent de vouloir l’écarter du pouvoir pour le confier à l’un de ses alliés. Le frère du président, Said Bouteflika,  s’est également invité dans le débat sur la nécessité de la candidature de son ainé pour un quatrième mandat en se lançant avant l’heure dans une campagne de soutien alors que l’on croyait qu’il serait lui-même candidat. Le flou qui entoure les intentions du président sortant ont eu pour effet d’aiguiser les appétits pour le pouvoir avec plus de 60 retraits de formulaires du ministère de l’intérieur par ceux qui veulent briguer l’investiture au mois d’avril prochain dans un climat plein d’incertitudes avec la volonté d’un président de faire un grand ménage d’ici là.

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

Jalil Nouri pour Actu-maroc.com ________________

Presse Actualité Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière faits divers politique économie

Commentaires