ALI LEMRABET, LE JOURNALISTE BÊTE NOIRE DES AUTORITÉS, REVIENT

ALI LEMRABET, LE JOURNALISTE BÊTE NOIRE DES AUTORITÉS, REVIENT

670
0
PARTAGER

Après avoir été privé d’exercer son métier pour lequel il a été
emprisonné un certain temps, le journaliste revient à la charge pour
relancer ses publications suspendues non s’attirer avant l’heure, les
foudres des autorités qui le craignent.

Ainsi, l ministère de l’intérieur aurait donné des consignes fermes d
ne pas lui octroyer de certificat de résidence à Tétouan où pourtant
il vit, un document indispensable pour engager les procédures auprès
du tribunal relatives à l’autorisation de publier de nouveau ses
supports au Maroc qui lui valu de sérieux problèmes par le passé .

Têtu, le journaliste compte bien reprendre la même formule
journalistique et le même ton irrévérencieux qui l’ont fait connaître
à l’étranger, notamment en Espagne, où il a exercé durant ces
dernières années avec un quotidien très lu dans la péninsule ibérique,
en se faisant remarquer par des articles et des sujets ouvertement
hostiles au royaume. Véritable poil à gratter des ministres de la
communication et de l’intérieur qui se sont succèdés, Ali Lemrabat qui
n’est pas un journaliste de formation mais qui est issu de la
diplomatie marocaine promet avant même de recommencer à publier ses
journaux, de nouvelles épreuves de force avec les autorités. Si ce
n’est pas de la provocation, cela y ressemble fort.

Par Jalil Nouri

Commentaires