Alors qu’un vent de révolte balaie la région arabe, le Maroc demeure...

Alors qu’un vent de révolte balaie la région arabe, le Maroc demeure « remarquablement stable » (think tank US)

202
0
PARTAGER

« Il convient de relever qu’au moment où certains gouvernements d’Afrique du nord ont été ébranlés, un pays arabe est resté remarquablement calme: le Maroc », note cet institut dans une analyse sur les soulèvements populaires et les changements de régime que connait actuellement la région du Moyen-Orient et d’Afrique du nord.

Comme dans les autres pays de la région, des milliers de marocains ont manifesté, « mais la différence pour le Maroc réside dans les réformes qui avaient été mises en oeuvre, depuis une dizaine d’années, par SM le Roi Mohammed VI aux plans politique et socio-économique », relève l’auteur de cette analyse, Ahmed Charai, membre du conseil d’administration du Centre des études stratégiques internationales (CSIS), un institut de recherche basé à Washington.

Les Marocains se sont appropriés l’espace public et le débat des idées grâce notamment à l’existence d’espaces d’expression et d’opposition politique systémique, explique le Hudson Institute, faisant observer que contrairement à l’Egypte et à la Tunisie, ou encore la Libye, où des dizaines de personnes ont été tuées, « les manifestations au Maroc ont été largement pacifiques ».

Le Hudson Institute souligne que « le nouveau contrat social, qui est sur les rails au Maroc, sera mis en oeuvre dans un cadre consensuel et potentiellement historique et exemplaire », en soulignant à ce propos la différence des contextes politiques et socio-économiques qui existe entre les différents pays de la région MENA.

Le think tank US avait récemment soutenu que le Royaume du Maroc se distingue par une stabilité « unique » dans son environnement régional, « avec un cachet séculaire qui lui est propre ».

« Certains des facteurs stabilisateurs du Maroc sont sans pareils dans la région », souligne cet institut de recherche dans une analyse sur les violents changements que connaissent certains pays arabes, notant que « l’histoire de la monarchie marocaine est intimement liée au tissu culturel du pays, lui conférant une légitimité inégalée dans son environnement ».

Au-delà de cet avantage « unique », le Maroc a entrepris plusieurs réformes politiques et sociales « qui peuvent et devraient inspirer d’autres gouvernements de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, parce qu’elles semblent aboutir aux objectifs escomptés », avait affirmé le Hudson Institute.

Soulignant l' »affection particulière » avec laquelle SM le Roi Mohammed VI entoure les personnes démunies, ainsi que ses efforts inlassables pour améliorer leurs conditions sociales, le think tank américain a mis en avant le rôle de plus en plus grand des différents groupes des droits de l’Homme contre les excès en tout genre et la création de l’Instance centrale de prévention de la corruption.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires