Aménagement de Marchica: les travaux de la nouvelle passe en cours d’achèvement...

Aménagement de Marchica: les travaux de la nouvelle passe en cours d’achèvement (M. Zarou)

331
0
PARTAGER

« Les travaux ont atteint 99 pc et seront finis d’ici 15 à 20 jours », a précisé M. Zarou dans une déclaration à la MAP en marge d’une rencontre d’information sur le projet de développement du site de la lagune, dont la première tranche a été lancée en 2009.

La nouvelle passe est désormais ouverte et assure le renouvellement des eaux de la lagune, qui a commencé à accueillir différentes espèces de poissons et d’oiseaux, qui n’ont pas été observées depuis des années à cause des effets de la pollution, a-t-il ajouté.

Selon le directeur, cette nouvelle passe permettra la circulation de bateaux et navires et un meilleur équilibre environnemental pour la lagune. Elle se substitue, a-t-il dit, à l’ancienne passe qui sera reconvertie en port de plaisance pour un coût global de 380 millions de DH.

La nouvelle passe, de 300 mètres de largeur et 6 mètres de profondeur, se situe à 1.500 mètres à l’ouest de la passe actuelle.

Sa réalisation s’inscrit dans le cadre de la première phase de développement touristique de la province de Nador, qui comprend l’aménagement de la cité d’Attalayoun et de la cité des « Deux mers ». Ces deux projets totalisent un investissement de 7 milliards de dirhams.

Les tranches successives du programme d’aménagement et de développement de la Marchica nécessitent un investissement de 46 milliards de dirhams.

Les sept projets touristiques, qui seront fin prêts en 2025, permettront la création de plus de 100.000 lits additionnels, répartis entre la cité d’Attalayoun (14.000 lits), la cité des Deux Mers (3.200 lits), la ville nouvelle de Nador (32.000 lits), le village des pêcheurs (6.000 lits), la baie des Flamants (29.000 lits), Marchica sport (5.000 lits) et Les vergers de Marchica (12.000 lits).

S’étendant sur une superficie de plus de 452.000 m2, le projet de la cité d’Attalayoun prévoit notamment la construction de 650 villas avec une capacité de 4.225 lits, de 2.230 appartements (8920 lits) et 3 unités hôtelières (740 lits), outre des galeries commerciales et de services socio-culturels.

La cité d’Attalayoun, qui se distingue par la diversité de ses sites et de ses paysages, sera également dotée de deux ports de plaisance, d’une Académie de golf et d’un parcours de golf de 18 trous. Son aménagement nécessitera une enveloppe globale de près de 5 milliards DH.

Concernant le projet de la cité touristique des Deux mers, d’un investissement de 2 milliards de DH, il porte sur la construction de 320 villas (1929 lits), 193 appartements (772 lits), deux hôtels (560 lits), le tout sur une superficie de 150.000 m2.

La future cité, qui sera fin prête en juillet 2014, sera également dotée notamment d’un centre méditerranéen de recherche en matière de développement durable.(MAP).

Commentaires