Amical Maroc-Burkina (olympique): Les Lionceaux de l’Atlas s’imposent sans convaincre

Amical Maroc-Burkina (olympique): Les Lionceaux de l’Atlas s’imposent sans convaincre

192
0
PARTAGER

En effet, les Lionceaux de l’Atlas ont réalisé une victoire méritée, venue  récompenser le potentiel individuel du groupe, mais le score ne reflète pas le  « dysfonctionnement » perceptible et les énormes difficultés affrontées pour  développer un jeu collectif convaincant.

Soucieux de marquer d’entrée leur territoire, les Nationaux se sont rués en  attaque dès les premières minutes, acculant leurs adversaires dans leur camp.  Mais ne parvenant pas à transpercer une charnière défensive compacte des  Burkinabé, ils ont opté pour les tirs de loin, en vain.

Les protégés de Pim Verbeeck, très percutants mais incapables de trouver la  formule gagnante sur le plan collectif, puiseront dans leurs ressources  individuelles. Le but salvateur est d’ailleurs venu sur penalty (33è),  transformé par le capitaine Yassine Quasmi, sociétaire du PSG.

L’unique véritable occasion de but à mettre à l’actif des visiteurs en cette  première mi-temps a été amorcée par le capitaine Lionel Kaboré (35è), mais son  tir est allé mourir dans les bras du portier marocain Yassine El Kharroubi  (Guingamp/Fra).

De retour des vestiaires, les Burkinabé sont revenus métamorphosés,  compliquant davantage la mission des Lionceaux de l’Atlas, les empêchant de  retrouver leur osmose et de mieux s’organiser afin de mettre à l’épreuve leurs  automatismes et les contraignant, au passage, à confondre vitesse et  précipitation et à multiplier les fautes, avec des passes imprécises.

Le hasard, avec la complicité de l’arbitre, viendra encore une fois à leur  rescousse après un second penalty sifflé en leur faveur à la 67è minute, marqué  par le Safiot Abderrazak Hamadallah, un des deux « locaux » entrés en jeu parmi  l’armada des « Pro » (ils n’étaient que six au total convoqués du championnat  national).

Comme pour illustrer le comble d’une homogénéité perdue, les Nationaux vont  encaisser un but amer et regrettable, marqué contre son camp par le Rajaoui  Zakaria Ismaili, suite à un assaut des visiteurs et une balle repoussée par le  keeper national.

Et pour clore la partie en beauté, Idriss Fattouhi, qui évolue au club  français du FC Istres, a fait trembler les filets adverses d’un tir foudroyant  des 35 mètres, offrant aux siens un succès certes prometteur et flattant, mais  à la faveur d’un jeu qui laisse à désirer.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des préparatifs des deux formations  pour les éliminatoires des JO-2012. Le Maroc affrontera le Mozambique le 26  mars dans le cadre du premier tour de ces qualifications.

L’équipe nationale avait déjà disputé deux matches amicaux, les 23 et 25  janvier à Amman, respectivement face à la Jordanie et la Corée du Nord, achevés  sur le même score (1-1).

Un autre match amical est programmé contre le Congo, le 23 courant, cette  fois-ci avec la participation exclusive des joueurs locaux.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires