Amina Bouayach et Amina Lofti décorées de la Légion d’Honneur par la...

Amina Bouayach et Amina Lofti décorées de la Légion d’Honneur par la France

393
0
PARTAGER

S’exprimant lors d’une cérémonie organisée à la résidence de l’ambassadeur de France à Rabat Charles Fries, le diplomate français a félicité les deux militantes marocaines pour leur courage et combat multiforme mené avec ténacité depuis des années pour la liberté et la lutte contre toutes formes d’injustice.

Cette consécration et décoration interviennent « à la veille de la journée mondiale des droits de l’Homme et quelques jours après le Forum mondial des droits de l’Homme de Marrakech qui a été un grand succès pour le Maroc et plus généralement pour faire avancer la cause des droits humains », a dit le diplomate français.

Pour sa part, Mme Bouayach, la première femme à être élue en 2006 à la tête de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), s’est dite ravie de recevoir la distinction française qui constitue une reconnaissance internationale aux efforts menés par le Maroc en matière de défense et de promotion des droits de l’Homme. « C’est aussi une reconnaissance pour les défenseurs des droits de l’Homme qui ont su agir dans des moments difficiles et trouver des pistes de transition démocratique pour la consécration des droits humains universels », a précisé Mme Bouayach, élue secrétaire générale de la Fédération Internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), lors du dernier congrès d’Istanbul en 2013.

Quant à Mme Amina Lotfi, elle s’est dite émue par la distinction française qui constitue une reconnaissance des actions menées par des militantes marocaines des droits humains et une gratification du mouvement féministe marocain qui, depuis les années 80, œuvre pour la promotion et la protection des droits de la femme. Mme Amina Lotfi, qui défend la cause des droits des femmes, était présidente de l’association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) pendant trois ans de 2010 à 2013. Elle est actuellement directrice et consultante associée d’un bureau d’études et de recherche en développement social. Elle occupe aussi le poste de coordinatrice du programme gouvernance publique et égalité de genre au Maroc à l’ONU femmes.

La cérémonie de remise des distinctions a été marquée par la présence notamment du président du Conseil National des droits de l’Homme (CNDH) Driss El Yazami, du secrétaire général du Conseil, Mohamed Sebbar, et plusieurs personnalités du monde politique, diplomatique, économique et du tissu associatif.

Actu-maroc.com _______________________________________.

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires