Amnesty dénonce l’impunité dont jouissent les auteurs des violations des droits de...

Amnesty dénonce l’impunité dont jouissent les auteurs des violations des droits de l’Homme à Tindouf

123
0
PARTAGER

Amnesty souligne dans son rapport sur la situation des droits de l’Homme dans le monde qu’aucune mesure n’a été prise « pour mettre fin à l’impunité dont bénéficiaient ceux qui étaient accusés d’avoir commis des atteintes aux droits humains dans les camps durant les années 1970 et 1980″.

Par ailleurs, l’organisation rappelle que le 21 septembre dernier, « des responsables du polisario ont arrêté Mostafa Salma Sidi Mouloud qui s’était exprimé publiquement en faveur d’un statut d’autonomie du Sahara sous la souveraineté marocaine ».

Amnesty avait alors souligné, dans un communiqué, que « le soutien pacifique au plan d’autonomie (présenté par le Maroc) ne doit pas être perçu comme un acte qui justifie les restrictions imposées à la liberté d’expression ».

Elle a de même souligné que le gouvernement algérien, en tant que pays abritant les camps de Tindouf, « assume la responsabilité de garantir le respect du droit à la liberté d’expression sur son territoire ».

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires