Appel à Essaouira à l’instauration d’une citoyenneté fondée sur le partage, la...

Appel à Essaouira à l’instauration d’une citoyenneté fondée sur le partage, la solidarité et le respect

195
0
PARTAGER

Le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri, a indiqué, lors d’une table ronde sous le thème « la jeunesse arabe au rendez-vous de la citoyenneté », que les jeunes sont partie prenante dans le processus de réforme et de changement prôné par SM le Roi Mohammed VI, indiquant que « les différentes composantes de la société marocaine sont appelées à participer davantage à ce processus inclusif ».

« Le nouveau contrat social instauré entre SM le Roi et le peuple marocain est à même de permettre la progression vers une société démocratique », a-t-il estimé, rappelant que l’institut qu’il préside « se veut contributeur au débat sur le vaste chantier de la réforme constitutionnelle ».

De son côté, le Directeur général de la Fondation française pour l’innovation politique, Dominique Reynié, a considéré que toute jeunesse a ses propres caractéristiques, ajoutant qu’une une enquête réalisée auprès de jeunes dans 25 pays, a démontré l’émergence d’une jeunesse mondialisée, maîtrisant à merveille les outils de la révolution technologique, mêlant altruisme et individualisme, et qui n’est optimiste que pour elle-même.

Pour sa part, l’écrivain Fouad Laroui a incité les jeunes marocains à approfondir leurs connaissances politiques afin de mieux appréhender la problématique du changement, ajoutant qu’une charte de droits et de devoirs, à elle seule, est capable d’assurer la cohésion sociale et de promouvoir la citoyenneté et les libertés.

Le Directeur général de la banque alimentaire, Karim Tazi s’est félicité de la place importante qu’occupe la femme au sein du mouvement du 20 février, considérant que la nouvelle génération, issue de la globalisation, est porteuse de valeurs universelles.

Les jeunes ayant pris la parole durant ce panel ont appelé à une participation massive de la jeunesse arabe dans les différents aspects de la gestion de la chose locale, estimant que la promotion de la citoyenneté passe par l’éducation des citoyens aux valeurs de la démocratie et la formation des élus à la pratique démocratique.

Initiée par l’Association Women’s Tribune (WT) sous le thème de « l’engagement des femmes dans la gouvernance », la 3ème édition de cette rencontre (6-8 mai) connait la participation de plusieurs personnalités du Maroc et de pays étrangers (USA, la Grèce, la Suisse, la France, l’Espagne, l’Italie et la Tunisie), notamment M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, Mme Caroline Ressot, la secrétaire générale par intérim de l’Observatoire de la Parité entre les Hommes et les Femmes (France), Mme Najat Rochdi, Directrice du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et Mme Aude de Thuin, la Fondatrice de Women’s Forum.

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires