Appel à la mise en place d’un environnement favorable à la promotion...

Appel à la mise en place d’un environnement favorable à la promotion des activitésgénératrices de revenus (rencontre)

203
0
PARTAGER

Ils ont plaidé également en faveur d’une révision des modalités de  financement des AGR et de leur adaptation aux spécificités des différentes  activités, soulignant la nécessité de conférer davantage de souplesse et de  flexibilité aux procédures de financement.

Les participants ont en outre affirmé que la pérennité des AGR est une  nécessité pour assurer une stabilité socio-économique aux porteurs de projets  et contribuer de façon efficace à la création de richesse.
Lire la suite…
A l’ouverture de cette rencontre, la ministre du Développement social, de  la famille et de la solidarité, Nouzha Skalli, a mis en exergue l’importance  de l’insertion et de l’intégration socio-économique des personnes démunies à  travers les AGR qui garantissent la dignité à ces personnes, ajoutant que SM le  Roi Mohammed VI a insisté à plusieurs reprises sur le développement des AGR qui  font des pauvres de véritables acteurs et non des personnes assistées.

Mme Skalli a évoqué les défis qui restent à relever pour développer les AGR,  focalisant son intervention sur les difficultés liées au financement, à la  commercialisation, à la formation, à l’accompagnement et à la création d’un  environnement adéquat et incitatif des AGR.  

Elle a rappelé, à cet égard, que l’INDH a enclenché une grande  mobilisation de l’ensemble des composantes de la société marocaine pour venir à  bout des différentes problématiques sociales et construire un Maroc moderne et  démocratique.

De son côté, le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des  Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, a souligné l’importance des  AGR comme outil de lutte contre la pauvreté et l’exclusion ainsi que  l’élargissement de la classe moyenne.   

M. Baraka a évoqué aussi les efforts déployés par le gouvernement pour  promouvoir les AGR, les plans régionaux de développement des AGR, le programme  Mourafaka pour la promotion et l’accompagnement des coopératives.  

Pour sa part, Noureddine Ayouch, ex-président de la Fondation Zakoura  Micro crédit, a indiqué que les AGR constituent un outil efficace de  développement social dans la mesure où elles touchent les personnes démunies.

Il a énuméré les avantages du microcrédit comme outil de financement des  petits projets et de lutte contre la pauvreté, ainsi que les contraintes  rencontrées par le secteur ces dernières années liées essentiellement au non  remboursement. 

Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la  province d’El-Jadida, du président du Conseil régional de Doukkala-Abda, et des  représentants des sociétés de financement des microcrédits et du tissu  associatif.

Commentaires