PARTAGER

Au moment où la diplomatie marocaine traverse des trous d’air dans le
dossier du Sahara avec la Suède qui prévoit de reconnaître le
Polisario comme état, elle vient de recevoir un sérieux coup de main
de la part du congrès américain .

Ses membres ont voté, on vient de l’apprendre, au mois de janvier dernier
une motion au sein du comité des affaires étrangères de cette institution,
soutenant la proposition marocaine d’un plan d’autonomie pour ses provinces
du Sahara comme solution durable pour sortir les négociations sur ce dossier
de l’impasse dans laquelle il se trouve depuis des années.

Pour le congrès américain, il faudrait que le département d’état soutienne
cette proposition sans hésitation aucune, ce qui confortera la position
du Maroc au sein de l’ONU à l’heure où des développements majeurs sont attendus
dans les prochaines semaines, mais ce qui est encore plus réconfortant pour
le royaume c’est que les membres du congrès ont appelé à la levée de l’embargo
américain sur les aides financières accordées au royaume dont Washington interdisait
l’utilisation dans les provinces sahariennes tant que le conflit n’était pas réglé.
Ce veto relèvera désormais du passé et le département d’état est non seulement
appelé à lever le veto mais de plus augmenter l’aide au royaume.

Ce tournant historique dans le dossier du Sahara doit permettre au Maroc d’envisager
l’avenir avec sérénité.

Par Jalil Nouri

Commentaires