Après le « Tsunami » qui a frappé le complexe My Abdellah,...

Après le « Tsunami » qui a frappé le complexe My Abdellah, la Vox populi réclame la tête d’Ouzzine

463
0
PARTAGER

Comment-a-t-on pu en arriver là !?

Cette gestion désastreuse qui trahit un mélange d’incompétence, d’amateurisme  et de manque  de rigueur nous a conduit au naufrage en direct, et nous a éclaboussé plein dans la figure comme si la fatalité voulait que toutes les  défaillances éclatent au grand jour afin que les responsables  soient  démasqués et poursuivis en justice, même si le mal ayant été fait le prix à payer pour notre pays en terme d’image est très dur.

Ouzzine, la fuite en avant ..

Le premier concerné  par le scandale de  samedi  dernier est certainement  le ministre de la Jeunesse  et des Sports, M. Ouzzine, qui doit rendre des comptes et assumer sa responsabilité politique.

Mais, ce dernier  préfère pratiquer la fuite en avant pour se dédouaner ou espérer échapper à toute investigation.

En effet, le ministre a décidé de prendre les devants en limogeant le directeur du complexe qui n’a rien à voir avec le dossier de réfection de la pelouse, et en annulant  la signature du secrétaire général du ministère, et celle du directeur des sports.

De la pure poudre aux yeux, car Ouzzine espère bien que  la tempête va passer  et qu’il s’en tirera à bon compte.

Seulement voilà, une  enquête aboutie  et rigoureuse nous expliquera les dessous de ce marché  de rénovation de complexe de Rabat qui a coûté très cher au contribuable pour le résultat que l’on sait.

ll faudra renseigner l’opinion publique sur les conditions d’octroi de ce marché et nous informer sur la qualité de travail fourni par le Bureau d’études et comment et pourquoi le ministère n’a pas contrôlé et audité la qualité des prestations fournies ! ?

Il n’y  a pas de fumée sans feu, aussi est-il urgent que ces pouvoirs publics éclairent  la chandelle des  Marocains pour une question de crédibilité, et de fierté nationale sinon ce gouvernement va nous faire passer aux yeux du monde entier pour une république  bananière, avec des bananes indigestes et de mauvais goût.

Ouzzine, la gaffe !!

Depuis sa nomination au ministère de la J.S., le sport marocain n’en finit plus  de se débattre dans une zone de turbulences.

Le très tristement célèbre sieur Ouzzine, a eu très  certainement et sans peur de se fourvoyer  un effet désastreux sur l’activité sportive du Royaume et sur l’image de ce dernier dans le monde.

Il y a eu l’épisode de la Fédération de Basketball, puis celui de la Fédé de Rugby, et enfin la très controversée assemblée générale de la FRMF, avec dans les trois cas les dégâts  que tout le monde connaît en raison de l’ingérence du cabinet Ouzzine. Et puis l’affaire de la CAN 2015 qui a fait déborder le vase, avec « Out of Africa », le dernier thriller réalisé par Ouzzine la gaffe ! Certes, on ne peut pas faire porter à Ouzzine la responsabilité de l’impasse dans laquelle se trouve le foot marocain avec la CAF, pour cause de raison d’Etat, mais par contre le ministre des Sports mais part contre le ministre des Sports devrait rendre des comptes en ce qui concerne la gestion calamiteuse  et scandaleuse de ce dossier.

Aujourd’hui, non seulement nous sommes « out of Africa », mais il faudra beaucoup de temps avant que la FIFA ne daigne nous prendre au sérieux !

Jamais l’image de notre pays n’était tombé aussi bas, n’est-ce pas monsieur le ministre !?

Ouzzine a bien mérité l’oscar de la bêtise  et de l’incompétence car lorsque cette dernière est conjuguée  à la mauvaise foi et au populisme, l’effet  est dévastateur.

Des têtes doivent tomber et colle du ministre en premier  car la Vox populi réclame la démission d’Ouzzine.

 

Hafid FASSI FIHRI

Actu-maroc.com _______________________________________.

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires