Maison A la une APRÈS L’IRAN, RUPTURE DIPLOMATIQUE AVEC ALGER?

APRÈS L’IRAN, RUPTURE DIPLOMATIQUE AVEC ALGER?

2951
0
PARTAGER

Les prochaines heures s’annoncent cruciales pour l’avenir des relations diplomatiques avec l’Algérie. Après l’effervescence de ces derniers jours après la décision du royaume de rompre avec l’Iran,la crise pourrait rejaillir sur un processus de normalisation mort-né avec le voisin.

Le chef de la diplomatie algérienne, Abdelkader Messahel a convoqué l’ambassadeur du Maroc en Algérie pour des explications sur les accusations marocaines visant l’Algérie pour avoir facilité ou fermé l’œil sur les livraisons d’armes destinés au Polisario via un membre de l’ambassade iranienne à Alger, des armes destinées à mener des actions en territoire marocain et semer des troubles au Sahara. L’on s’attend, dès lors, à ce que Rabat en fasse de même et convoque le chargé d’affaires algérien pour le mettre devant les preuves accumulées  qui démontrent l’implication active ou passive de son pays dans le trafic d’armes et les complots ourdis contre le royaume par le mouvement terroriste chiite libanais, Hezbollah soutenu par l’Iran. Logiquement, selon les analystes, et pour s’en tenir à ses principes, le Maroc devrait agir comme elle vient de le faire avec ce dernier, et fermer son ambassade en Algérie pour le soutien qu’elle apporte à un groupe terroriste, le Polisario, et ses actions de déstabilisation de toute la région de l’Afrique du Nord. Le dossier se complique d’heure en heure et des développements sont attendus à tout moment.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires