AQMI convoite un débouché sur l’Atlantique via le Sahara en infiltrant et...

AQMI convoite un débouché sur l’Atlantique via le Sahara en infiltrant et en offrant ses services au polisario

308
0
PARTAGER

« AQMI veut s’assurer un débouché sur l’Atlantique via le Sahara, un objectif souvent évoqué par les militants de ce groupe terroriste dans les forums de discussions en ligne », avertit Fox News, notant que pour ce faire, AQMI, qui sévit en Afrique du nord, a mis en place une stratégie qui vise « à infiltrer et à offrir ses services au polisario ».

Citant des services de renseignements nord-africains, la chaîne d’information US souligne, en effet, que pas moins de « cinquante neuf (59) dirigeants et membres du polisario ont été récemment impliqués dans des activités d’Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique ».

« Etant donné qu’AQMI a pu pénétrer les territoires de pays comme le Mali, la Mauritanie, ou encore le Niger, ce groupe terroriste a, sans aucun doute, montré l’intérêt de bouger ses cellules de recruteurs au Sahara (…), dans le but inavoué d’établir des bases dans la région. L’objectif étant la création d’une zone qui s’apparenterait à la Somalie ou au Yémen », analyse, pour sa part, Walid Phares, consultant de Fox News et membre éminent de la Foundation for the Defense of Democracies, basée à Washington.

Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique, qui a vu le jour en Algérie, est détenteur d’un triste record d’attentats perpétrés dans la région, note Fox News, qui a diffusé des enregistrements vidéos inédits sur AQMI, rappelant que ce groupe a été derrière le double attentat-suicide, perpétré à Alger en 2007, qui a fait 41 morts, y compris parmi le personnel des Nations unis.

Des rapports concordants lient ce groupe aux tentatives d’attentats qui visaient des bâtiments de guerre américains croisant dans le Détroit de Gibraltar et l’ambassade des Etats-Unis à Bamako, ainsi qu’aux opérations de kidnapping contre des ressortissants étrangers, outre des attaques meurtrières sur les territoires des pays de la région, rappelle encore Fox News.

Des documents confidentiels obtenus récemment par Wikileaks font état des préoccupations que suscitent les menaces d’AQMI, relève-t-on de même source, en expliquant que ces télégrammes demandent aux ambassades US dans la région du Sahel de collecter « des informations sur AQMI et d’autres groupes terroristes » et d' »établir des rapports sur leurs plans et intentions de mener des attaques contre les intérêts des Etats-Unis et des pays alliés ».

Lesdits documents demandaient également la collecte d’informations sur les armes de destruction massive et « la détection de tout indice suggérant que des groupes terroristes internationaux veulent utiliser à leur propre avantage des conflits politiques, ethniques, tribaux ou religieux », poursuit la chaîne d’information américaine.

Steve Emerson, Directeur exécutif du Projet d’investigation sur le terrorisme (IPT), a déclaré à Fox News qu' »AQMI, dont la menace n’a pas été sous-estimée par l’Administration US, constitue un danger pour l’Occident et les Etats-Unis », rappelant que ce groupe terroriste avait, l’année dernière, pris pour cible des intérêts américains ».

« Il s’agit là d’un nouveau front de guerre pour les Etats-Unis, qui requiert une riposte agressive, car AQMI possède un potentiel de croissance qui placerait ce groupe terroriste au même niveau qu’Al-Qaeda dans la péninsule arabique », a mis en garde cet expert US.

Emerson et Phares conviennent que l’Administration américaine est consciente de la menace que pose AQMI, bien que « la stratégie nationale antiterroriste US souffre d’un manque de perception de la menace stratégique que fait planer Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique sur toute la région en termes de recrutement et de coordination ».

« Il y a une préoccupation au sujet de ce que fait AQMI, mais pas au sujet de ce que ce groupe terroriste est capable de faire et fera dans la région », note Walid Phares, estimant que « la capacité de projection de notre analyse de sécurité nationale est limitée, dans la mesure où elle ne tient pas compte du pouvoir qui sous-tend une idéologie ».

L’analyste de Fox News met, par ailleurs, l’accent sur la nécessité de poursuivre les pourparlers sur le Sahara pour servir la cause de la paix, notant qu’Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique ne se départira pas pour autant de ses visées de « pénétration au Sahara et bien pire encore dans le cas d’établissement d’un état polisarien, car, met-il en garde, il s’agit là ni plus ni moins des objectifs avoués d’Al-Qaeda ».

 

Commentaires