Arabie saoudite : 4 hommes décapités pour trafic de haschich

Arabie saoudite : 4 hommes décapités pour trafic de haschich

364
0
PARTAGER

Le ministère saoudien de l’Intérieur a annoncé que quatre hommes de nationalité saoudienne, condamnés à mort pour trafic de drogue, ont été décapités au sabre, lundi 18 août, à Najrane dans le sud-ouest du royaume.

Dans un communiqué publié par l’agence officielle SPA, le ministère explique que les frères Hadi et Awadh al-Motleq et leurs complices Moufarraj et Ali al-Yami, avaient été reconnus coupables d’avoir introduit une grande quantité de haschich en Arabie saoudite.

Amnesty International a aussitôt dénoncé une augmentation inquiétante du recours à la peine de mort dans le royaume. Dans un communiqué, l’ONG a fait état de 17 exécutions ces deux dernières semaines, soit un taux de plus d’une exécution par jour. Les quatre nouvelles décapitations portent à 32 le nombre d’exécutions en Arabie saoudite depuis le début de l’année.

Une pratique cruelle

« Les autorités doivent agir immédiatement pour mettre fin à cette pratique cruelle », a déclaré Saïd Boumedouha, directeur adjoint d’Amnesty pour le Moyen-Orient et l’Afrique du nord. L’ONG a indiqué avoir été contactée jeudi par des proches des quatre suppliciés pour demander de l’aide, redoutant que l’exécution était imminente mais la famille a été appelée plus tard par le ministère de l’Intérieur pour lui signifier de cesser de communiquer avec l’organisation de défense des droits de l’Homme.

Le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU avait pour sa part dénoncé en 2013 une augmentation importante des condamnations à mort dans le royaume et des organisations de défense des droits de l’Homme ont appelé à un moratoire sur les exécutions qui se comptent par plusieurs dizaines tous les ans.

En 2013, 78 condamnés à mort de différentes nationalités ont été exécutés en Arabie saoudite. Le viol, le meurtre, l’apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue y sont passibles de la peine capitale.

Source : Jeuneafrique.com

Actu-maroc.com ___________________

Commentaires