Arabie saoudite: décès du prince héritier Sultan ben Abdel Aziz

Arabie saoudite: décès du prince héritier Sultan ben Abdel Aziz

139
0
PARTAGER

Auparavant, la chaîne américaine CNN avait donné cette même information en citant des sources anonymes au sein du Département d’Etat.

Le prince Sultan, octogénaire, « est décédé des suites d’une maladie samedi à l’aube à l’étranger », a annoncé le communiqué du palais royal, indiquant que les obsèques se dérouleraient mardi à Ryad.
Son décès intervient alors que le roi Abdallah, âgé de 87 ans, se trouve toujours à l’hôpital après avoir subi cette semaine une nouvelle opération au dos dans un hôpital de Ryad.

Le prince héritier, également ministre de la Défense, se trouvait depuis le mois de juin aux Etats-Unis pour des soins médicaux. Il a subi en juillet une intervention chirurgicale et aucune nouvelle n’a filtré depuis sur son état de santé.

Né en 1928 selon sa biographie officielle, demi-frère du roi Abdallah, le prince Sultan, dont la santé était chancelante, s’était à plusieurs reprises longuement absenté du pays ces dernières années.

Avec le décès du prince héritier, le prince Nayef, 78 ans, ministre de l’Intérieur et demi-frère du roi, est désormais en deuxième position dans l’ordre de succession, après sa nomination en mars 2009 au poste de deuxième vice-Premier ministre.

Le roi Abdallah a pour sa part subi avec succès, selon les médias officiels saoudiens, une opération au dos lundi dernier dans un hôpital de Ryad.

La télévision officielle l’avait montré mercredi soir sur son lit d’hôpital, recevant des dignitaires royaux et discutant avec eux.

L’opération était destinée à corriger un relâchement du ligament stabilisateur autour de la troisième vertèbre.

Le roi a été opéré en novembre 2010 à New York d’une hernie discale, compliquée d’un hématome. Il a subi une deuxième opération début décembre, avant de passer une période de convalescence au Maroc à partir du 22 janvier 2011.

Le 23 février, il avait regagné son pays après trois mois d’absence pour reprendre la gestion des affaires du royaume.

L’âge du roi Abdallah et son hospitalisation à l’étranger avaient alimenté les rumeurs sur l’avenir de la direction du royaume, un acteur-clé dans la politique au Moyen-Orient et premier exportateur mondial de pétrole.

AFP____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires