Arabie saoudite: faible participation aux élections municipales

Arabie saoudite: faible participation aux élections municipales

305
0
PARTAGER

Au total, 5.324 candidats étaient en lice pour 1.056 sièges des conseils municipaux du royaume ultraconservateur, soit la moitié des conseillers, les autres étant désignés par les autorités.

 

Les bureaux de vote ont fermé à 17H00 locales (14H00 GMT) et le scrutin a connu peu d’affluence.

Dans un bureau de vote de Malaz à Ryad, seuls 175 électeurs sur 1.855 inscrits ont voté à 30 minutes de la clôture du scrutin, selon des responsables.

Un candidat a expliqué la faible participation par « la frustration des électeurs du peu d’action du conseil municipal et de ses faibles prérogatives ».

Dans un bureau de Jeddah, grande ville de l’Ouest, environ cinquante électeurs sur 1.228 inscrits ont glissé leurs bulletins dans les urnes peu avant la fermeture du scrutin.
« On ne s’attendait pas à cette faible participation », a noté le responsable du bureau, Mazen Bazahir, tandis qu’un juriste expliquait la désaffection des électeurs par « le déficit de la culture démocratique » dans le pays.

Le lent mouvement des électeurs observé à la mi-journée s’est confirmé malgré les espoirs de certains candidats et responsables du vote de voir plus d’électeurs avant la fermeture des bureaux de vote.
« Nous nous attendons à une plus grande affluence (…) dans l’après-midi », avait indiqué dans la matinée Abdallah al-Ghamdi, responsable de la 2e circonscription à Jeddah.
Quelque 1,2 million de Saoudiens étaient appelés à participer au scrutin, selon la commission électorale. Les résultats seront annoncés le 1er octobre.

Ce deuxième scrutin après les municipales de 2005, a été précédé par l’annonce du roi Abdallah que les femmes seraient autorisées à voter et à se porter candidates pour les élections des conseils municipaux en 2015.

Le roi Abdallah a également ouvert aux Saoudiennes les portes du Conseil consultatif, une assemblée de 150 membres tous désignés. Malgré leur frustration de devoir encore attendre quatre ans avant de pouvoir voter, les femmes ont unanimement salué la décision du souverain.

Des candidats aux municipales se sont aussi félicités de cette décision. « C’est un honneur pour nous que d’être en concurrence avec nos soeurs qui peuvent être plus sérieuses que les hommes lorsqu’il s’agit de gérer les affaires publiques », a souligné Othman al-Othmane.

Mais les femmes restent soumises à de sévères restrictions dans le royaume: il leur est interdit de conduire une voiture ou de voyager seules. Elles doivent être accompagnées dans leurs déplacements à l’extérieur de leur lieu de résidence d’un gardien de sexe masculin.

Le roi a dû intervenir pour faire annuler la condamnation à dix coups de fouet prononcée contre une Saoudienne arrêtée au volant de sa voiture, selon une princesse saoudienne.

Les municipales sont les seules élections ouvertes aux citoyens en Arabie saoudite. Le scrutin devait se tenir en 2009 mais le gouvernement avait prolongé de deux ans le mandat du conseil sortant.
L’Arabie saoudite a jusqu’à présent échappé à la vague de révoltes qui secoue la région. Des manifestations sporadiques ont toutefois eu lieu dans une province de l’est de cette monarchie pétrolière, où vit une minorité chiite.

AFP_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires