Argentine : Buenos Aires, une ville de plus en plus dangereuse

Argentine : Buenos Aires, une ville de plus en plus dangereuse

316
0
PARTAGER

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

La mort de Laurent Schwebel est venue rappeler qu’il y a quelques mois, deux jeunes Françaises avaient été victimes d’un crime atroce à Salta, dans le nord du pays. Pas plus qu’Houria Moumni et Cassandre Bouvier, assassinées dans un chemin de randonnée parcouru quotidiennement par des centaines de touristes, Schwebel n’avait pris de risque inconsidéré. Dans un pays qui affiche des taux de criminalité très inférieurs à la moyenne de la région, cette tragique loi des séries inquiète.

Mais l’assassinat du guide français s’inscrit aussi dans une autre série, limitée à Buenos Aires. La veille, le directeur de la radiotélévision publique a été kidnappé à la sortie de son bureau, pour être relâché après paiement d’une rançon. Quarante-huit heures plus tôt, un des acteurs les plus populaires du pays avait été jeté à terre et dépossédé de sa montre, sur l’avenue Corrientes, la Broadway de la capitale argentine.

Que se passe-t-il ? Buenos Aires reste une ville beaucoup plus sûre que Rio, Sao Paulo, Caracas ou Mexico. Mais elle est victime, depuis quelques temps, d’un jeu de cache-cache entre les polices fédérale et métropolitaine. On ne sait plus qui fait quoi.

Il est vrai que la première dépend du pouvoir central et la seconde, du maire de la ville, Mauricio Macri, un des principaux opposants à la présidente Cristina Fernandez de Kirchner.

 

rfi.fr__________________

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires