PARTAGER
Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a arrêté, vendredi soir, un ressortissant algérien en flagrant délit d’usurpation d’identité marocaine.

Cette arrestation intervient dans le cadre des investigations menées par les services de sûreté nationale au sujet de l’affaire de falsification et d’utilisation de pièces d’identité par des citoyens portant la nationalité algérienne et qui font l’objet de mandats de recherche internationaux pour différents actes criminels, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les investigations effectuées par la Brigade nationale de police judiciaire, en coordination avec les services de sûreté de Fès, avaient abouti, en juillet dernier, à l’arrestation de trois algériens en flagrant délit d’utilisation de pièces d’identité nationales marocaines portant l’identité d’autrui, précise la DGSN, notant qu’elles ont également permis, ultérieurement, l’arrestation d’un agent d’autorité de la même ville impliqué dans la facilitation de l’acquisition par les prévenus de pièces d’identité en utilisant des documents falsifiés.

Les mis en cause avaient tous été présentés en justice, tandis que les investigations se sont poursuivies pour arrêter les autres individus impliqués dans ces actes, dont le suspect appréhendé vendredi soir, ajoute le communiqué. Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent pour déterminer les extensions potentielles de ce réseau criminel et appréhender les autres personnes qui y sont impliquées, conclut la DGSN.

Commentaires