PARTAGER
Young Businessman Filling Blank Cheque At Office Desk
Le chef du parti du FFD, le Front des Forces Démocratiques, a été arrêté sur la voie publique alors qu’il se trouvait dans la ville de Tanger. Mustapha Benali, c’est son nom, un leader politique très peu connu des médias et du public a été conduit au siège de la préfecture de police de la ville du Détroit, pour avoir délivré des chèques sans provisions, mais il s’avèrera au cour de son interrogatoire, que les chèques n’étaient pas personnels, mais plutôt ceux de l’entreprise de presse de son parti qui édite le quotidien « Al Mounâtaf », en proie à des difficultés financières grandissantes.
Le parti du FFD, autrefois fondé et dirigé par Thami Khyari jusqu’à sa mort suite à une longue maladie, n’a jamais joué un grand rôle sur la scène politique, se contentant d’une mince représentativité au parlement avec deux à trois députés. L’actuel patron de cette formation, Mustapha Benali, a réussi à se sortir d’affaire après sa courte arrestation, après avoir convaincu les policiers qu’il ne s’agissait pas de chèques personnels qui aurait justifié son interpellation. Mais l’alerte a été chaude tout de m^me au sein de la classe politique et surtout au sein de la formation qu’il dirige, bien que l’affaire visant l’organe de presse du FFD, pourrait bien connaître des développements judiciaires si les chèques ne sont pas honorés.

Commentaires