PARTAGER
Le BCIJ, le bureau central de l’investigation judiciaire, communément appelé le « FBI marocain », viennent de réaliser un coup de filet spectaculaire qui a fini par l’arrestation de 10 membres d’une très dangereuse cellule liée à « Daech » qui était sur le point de passer à l’action avec l’attaque de sites stratégiques afin de semer la terreur en différentes régions du royaume.
Le fait le plus inquiétant est que les 10 terroristes démasqués dont un ressortissant français et qui s’activaient dans les villes de Sidi Kacem; Meknes et Essaouira disposait d’un impressionnant arsenal sans commune mesure avec ceux de la centaine d’autres cellules déjà démantelées par ce même BCIJ par le passé laissant croire que plus la lutte contre ces groupes s’intensifie, plus leur commanditaire recrute; planifie et mobilise des moyens matériels de plus en plus dangereux comme le prouve l’arsenal impressionnant trouvé en possession de cette cellule comme des mitraillettes et des pistolets automatiques, des fusils à viseurs; des bombes lacrymogènes mais surtout, chose invraisemblable qui reste à confirmer; une voiture piégée prête à exploser. Si cette dernière découverte se confirme, il s’agira d’un signal fort et aux multiples conséquences adressé aux autorités marocaines et qui signifierait que le pire reste à venir dans les projets terroristes que « Daech » entend mener avec des combattants déterminée sur le sol marocain.

Commentaires