PARTAGER

Le roi Mohammed VI, accompagné du prince Moulay Ismail, est arrivé samedi soir à Antananarivo, pour une visite officielle à Madagascar, deuxième étape d’une tournée qui a conduit le souverain en Ethiopie et qui le mènera aussi dans d’autres pays africains.

A sa descente d’avion à l’aéroport international d’Ivato, le roi a été accueilli par le président de la République de Madagascar, M. Hery Rajaonarimampianina.

Par la suite, les deux Chefs d’Etat ont gagné la tribune d’honneur pour saluer les couleurs nationales au son des hymnes nationaux des deux pays.

Le roi Mohammed VI, accompagné du président de la République de Madagascar, a ensuite passé en revue un détachement d’honneur interarmes qui rendait les honneurs, avant d’être salué par le Premier ministre, les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement malgache et des membres du corps diplomatique international accrédité à Antananarivo, ainsi que par le maire d’Ivato.

Le souverain a été également salué par l’ambassadeur du Maroc à Madagascar, Mohamed Ben Jilali, et les membres de la mission diplomatique marocaine.

Pour sa part, le président malgache a été salué par les membres de la délégation officielle accompagnant le roi, et qui comprend notamment les conseillers, MM. Fouad Ali El Himma et Yassir Zenagui.

La délégation comprend également le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, et le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita, ainsi que plusieurs autres personnalités.

Après une brève pause au salon d’honneur de l’aéroport international d’Ivato, le cortège officiel s’est dirigé vers le lieu de résidence du roi à Antananarivo au milieu des vivats et des ovations d’une foule nombreuse de citoyens malgaches et marocains venus souhaiter la bienvenue au souverain.

Commentaires