Ashton: un accord de paix d’ici septembre encore envisageable mais « un défi »

Ashton: un accord de paix d’ici septembre encore envisageable mais « un défi »

294
0
PARTAGER

« Je pense que nous devons essayer d’atteindre cet objectif, et ce n’est pas le moment de commencer à penser à en changer », a-t-elle ajouté, en réponse à une question sur le respect de ce calendrier après la vague de contestation populaire qui traverse le monde arabe.
« C’est un défi », a néanmoins reconnu la chef de la diplomatie de l’UE, arrivée lundi soir dans la région après une visite en Tunisie.

 

Elle a rencontré mardi matin le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman et devait ensuite s’entretenir avec le chef du gouvernement palestinien Salam Fayyad, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

L’échéance de septembre correspond également au terme du plan de deux ans de M. Fayyad pour jeter les bases d’un Etat, et à la date de la prochaine Assemblée générale des Nations unies, à laquelle le président américain Barack Obama a dit vouloir voir la Palestine assister comme « nouveau membre de l’ONU ».

Mme Ashton devait rendre compte à ses interlocuteurs de la réunion du Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, UE, Russie et ONU) le 5 février à Munich (Allemagne), et évoquer notamment la prochaine rencontre des émissaires du Quartette avec les négociateurs israéliens et palestiniens à Bruxelles.

AFP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires