PARTAGER
La nuit n’a pas été de tout repos pour les policiers et les militaires des deux côtés de la frontière qui sépare le Maroc de l’Espagne aux abords de la ville occupée de Ceuta dans le nord du Maroc.
Il y a près de 10 ans que ce passage n’avait pas connu une telle tentative de passage en force en territoire espagnol de la part de migrants subsahariens venus en force tenter leur chance pour accéder à l’Eldorado européen.
Ils étaient venus en grand nombre pour avoir plus de chances de passer illégalement en franchissant le grillage, pourtant dissuasif, de 6 mètres de haut, et le rêve s’est réalisé pour 400 d’entre eux. Un nombre record d’entre eux pour une opération de quelques heures dans l’obscurité et le silence de la nuit pour un bilan relativement léger avec une poignée de blessés de part et d’autre, les gardes ayant été pris au dépourvu.
La réussite de cette opération spectaculaire fait craindre à présent des tentatives résultats après la réussite de cette dernière surtout à l’approche des fêtes de fin d’année qui voit le dispositif de surveillance et de sécurité se relâcher.
Les autorités marocaines et espagnoles, qui collaborent étroitement, habituellement à cet endroit ont mal accepté cet assaut réussi.

Commentaires