Atlantic Free Zone de Kénitra: L’avancement global des travaux d’aménagement est à...

Atlantic Free Zone de Kénitra: L’avancement global des travaux d’aménagement est à hauteur de 50 pc (CRI)

216
0
PARTAGER

Le nouveau parc industriel et logistique de Kénitra comprend deux zones industrielles, une Zone Franche d’Exportation (199 ha), avec des avantages fiscaux et douaniers, et une Open zone (146 ha), généraliste et ouverte aux entreprises ciblant principalement le marché national.

Dans la zone franche d’exportation, plusieurs sociétés ont exprimé des demandes d’investissement dépassant 1,5 milliard de dirhams alors que dans la partie Open Zone, les intentions d’investissement sont de l’ordre de 63 millions de dirhams. Ces investissements devraient permettre la création respectivement de 6.700 emplois et de plus de 300 emplois, indique le CRI.

Le projet sera réalisé sur une superficie totale de 345 ha en deux tranches. La première tranche porte une superficie brute de 192 ha et sera prête vers le 3ème trimestre 2011.

Pour les aspects techniques, les études In-site concernant cette première tranche, sont terminées à 100 pc dans la partie Open Zone et la partie Zone Franche d’Exportation, alors que les études Hors-site sont achevées à hauteur de 90 pc, précise le CRI.

Les travaux d’aménagement dans l’Open Zone sont avancés à hauteur de 70 pc et dans la Zone Franche à hauteur de 25 pc, et l’avancement global des travaux est à hauteur de 50 pc.

L’aménagement de la nouvelle Plateforme Industrielle Intégrée de Kénitra consolide la compétitivité de la région du Gharb-Chrarda-Beni-Hssen et renforce son attractivité.

Initiée dans le cadre du Pacte National pour l’Emergence Industrielle, la Plateforme Industrielle Intégrée de Kénitra s’inscrit dans le déploiement d’une Offre Maroc pour les activités liées aux Métiers Mondiaux du Maroc. Elle a pour ambition d’offrir les meilleurs espaces d’accueil aux investisseurs opérant dans ces Métiers, et particulièrement dans le secteur automobile.

Outre une offre immobilière aux meilleurs standards internationaux et une offre de services variée et adaptée aux besoins des investisseurs, une partie du projet bénéficiera du statut de zone franche d’exportation.

La composante industrielle de la Zone Franche d’Exportation sera destinée à accueillir, essentiellement, des équipementiers automobiles, mais aussi des activités orientées à l’export comme l’agro-industrie, les industries textile et cuire, les industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques incluant l’industrie automobile, les industries chimiques et para chimiques et des services.

La Zone Franche de Kénitra comportera, également, une zone logistique, une gare ferroviaire, un port sec (transport par voie ferroviaire), des banques Offshore et un centre de formation aux Métiers de l’Automobile qui sera créé avec la collaboration de partenaires de formation internationaux et dont les études architecturales et techniques ont été achevées.

Dans l’objectif de simplifier les procédures administratives, un Guichet Unique, animé par une antenne du CRI de Kénitra et regroupant les différents services clés de l’Etat pour les investisseurs, assurera, dans un délai très court, l’accomplissement les démarches des investisseurs dans la phase d’installation et dans la phase d’exploitation.

Jouissant du statut de zone franche, les entreprises qui s’y installeront, bénéficieront de mesures de simplification des procédures douanières et d’incitations attrayantes, notamment à travers différents avantages fiscaux, explique le CRI.

Concernant l’offre immobilière, les promoteurs du projet « Atlantic Free Zone » proposent des bâtiments et locaux industriels clé en main et des plateaux de bureaux pour les entreprises industrielles et de services sous toutes les formes de cession possibles: Leasing immobilier, location longue durée, achat.

Le groupement promoteur de la plateforme industrielle intégrée de Kénitra, composé de la société MEDZ, filiale de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), et de la société espagnole +Edonia World+, vient de créer une entreprise qui sera chargée de la réalisation de l’investissement dans cette plateforme appelée Atlantic free zone investment (AFZI).

Commentaires