PARTAGER

Les arrivées de hordes de délinquants sur les plages de la région de Mohammedia pour détrousser les baigneurs sont encore dans les mémoires après les incidents des saisons passées.
Cet été n’a pas échappé à la règle et une grave descente de voyous masqués à la plage « bouqamqoum » de la province de Benslimane a vécu un véritable drame avec la mort d’un gardien qui s’était interposé pour empêcher un gang de pénétrer dans l’enceinte de la plage. Armés de couteaux et d’épées, les agresseurs, lui ont asséné, sous l’emprise de la drogue et de l’alcool et qui avaient pour intention ferme de déposséder les baigneurs sous la menace, de leurs téléphones et leur argent et effets vestimentaires, plusieurs coups qui le conduiront à l’hôpital où il décédera quelques heures plus tard. Un membre de sa famille et des visiteurs accourus pour le sortir des griffes des délinquants s’en tireront avec des blessures de moindre gravité et finiront par arrêter des membres de la bande qu’ils livreront aux gendarmes. Il est à noter que les gendarmes ne disposaient pas d’un poste de garde dans cette page très fréquentée durant l’été où un meurtre vient de se produire , justement parce que les voyous savaient par avance, car issus de la région, que la plage n’était soumise à aucune surveillance. Et si les baigneurs avaient vécu un véritable carnage et si le bilan s’était soldé par plusieurs morts?

Commentaires