Attaques en Norvège: première comparution du suspect devant le juge

Attaques en Norvège: première comparution du suspect devant le juge

183
0
PARTAGER

Selon la procédure judiciaire norvégienne, le juge décidera de le placer en détention provisoire pour un maximum de quatre semaines, qui peuvent être renouvelées dans le cadre d’une nouvelle audience à l’expiration de la première période.

 

Dans une ville fourmillant de journalistes accourus du monde entier, il reviendra aussi au juge de décider si l’audience sera ouverte au public ou non.

Son avocat a indiqué dimanche soir que Anders Breivik souhaitait une audience publique et comparaître en uniforme.
« Il a deux souhaits: le premier est que l’audience soit publique et le second est qu’il puisse être vêtu d’un uniforme », a déclaré l’avocat, Geir Lippestad, à la télévision NRK.

A l’heure actuelle, Anders Behring Breivik, 32 ans, a le statut de suspect et, selon le système judiciaire norvégien, ne pourra être inculpé qu’à l’issue de l’enquête policière.

La police a précisé ne toujours pas connaître les motifs du suspect, qui a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Selon le dernier bilan, 93 personnes sont mortes dans la tuerie à l’arme à feu de jeunes travaillistes rassemblés sur l’île d’Utoeya, près d’Oslo, et dans l’explosion, peu auparavant, d’une bombe près du siège du gouvernement norvégien.

Le quartier des ministères étant dévasté et inutilisable, de nombreux fonctionnaires reprendront le travail dans d’autres bâtiments administratifs.

Après une émouvante messe d’hommage dimanche en présence de la famille royale et du gouvernement, la journée de lundi sera marquée par de nouvelles commémorations des victimes, avec une minute de silence dans tout le pays également suivie en Suède.

A l’université d’Oslo, un cahier de condoléances sera également ouvert en mémoire des victimes, principalement des jeunes du camp d’été d’Utoeya.

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires