Attentat de Marrakech: La France fait confiance à la justice marocaine (Sarkozy)

Attentat de Marrakech: La France fait confiance à la justice marocaine (Sarkozy)

152
0
PARTAGER

« Je fais bien sûr toute confiance aux autorités marocaines pour conduire l’enquête jusqu’au bout, identifier et juger les criminels qui sont à l’origine de ce massacre », a déclaré M. Sarkozy à l’occasion d’une cérémonie à la mémoire des huit victimes françaises dont les corps venaient d’être rapatriés à l’aéroport parisien d’Orly.

Cet attentat « d’une lâcheté misérable voulait atteindre le Maroc et peut-être la France », a-t-il dit avant de relever que son pays a « payé le plus lourd tribut » avec huit morts et neuf blessés sur les 16 tués et 21 blessés dans l’explosion.

Aussi, la France « ne laissera pas ce crime impuni ». « Le combat contre le terrorisme ne relève pas de la responsabilité d’un seul pays », a ajouté le chef de l’Etat français.

« La France ne cessera jamais de réclamer justice », a-t-il assuré avant d’annoncer que « dès à présent, des enquêteurs et des magistrats français travaillent en lien étroit avec la justice marocaine ».

« Ils veilleront au respect du droit à la justice des victimes françaises », a précisé M. Sarkozy, avant de rendre hommage à l’ensemble des victimes de nationalités étrangères et marocaines.

Devant les cercueils des victimes françaises, il a exprimé « la tristesse de tous les Français devant la douleur qui frappe les familles de toutes les autres victimes et en particulier les familles des victimes marocaines ».

« Aujourd’hui, le Maroc est en deuil. La France est en deuil. C’est le temps du silence et du recueillement. c’est le temps de la peine et de la tristesse partagée », mais la France « n’oubliera pas la douleur, l’injustice ni le crime », a assuré le président français.

Après s’être incliné devant les dépouilles des huit victimes françaises rapatriées de Marrakech, dont la petite Camille Dewailly (10 ans), M. Sarkozy s’est dit persuadé que « les assassins de la place Jamaâ el-Fna seront un jour » capturés, à l’instar des instigateurs des attentats du 11 septembre qui « viennent d’être châtiés ».

« Les terroristes savent désormais qu’ils n’auront aucun répit, nulle part, jamais. Où qu’ils se trouvent, où qu’ils se cachent, ils seront recherchés, suivis à la trace, débusqués et ils auront à rendre compte de leurs crimes. Chacun doit le savoir, les démocratie ne laisseront aucun acte de terrorisme impuni », a-t-il affirmé.

« Cela prendra le temps qu’il faudra, des mois, des années, peut-être, » mais les assassins de la place Jamaâ el-Fna « paieront aussi », a dit le chef de l’Etat français avant de former l’espoir d’obtenir « au plus vite des résultats tangibles ».

MAP________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires