Attentat meurtrier contre le convoi de l’émir de Kano : Boko Haram...

Attentat meurtrier contre le convoi de l’émir de Kano : Boko Haram accusé

231
0
PARTAGER

Dans des déclarations à la presse, le chef de la police de Kano, Ibrahim Idris, a annoncé l’arrestation de sept mis en cause peu après cette attaque et a indiqué que l’un d’eux a reconnu son appartenance à Boko Haram.

Dans cette attaque par des hommes armés, survenue le 19 janvier dernier, cinq personnes ont trouvé la mort et 14 autres ont été blessées, dont deux de ses fils, rappelle-t-on.

Le président par intérim du gouvernement local de Kura (nord) et son chauffeur ont également été tués dans cet attentat à la suite duquel l’Emir Ado Bayero (82 ans) avait quitté le Nigéria pour le Royaume-Uni, accompagné de ses deux fils blessés.

L’attentat n’a pas été revendiqué, mais Boko Haram a visé, à maintes reprises, des dignitaires musulmans, les accusant de trahir l’Islam en collaborant avec le gouvernement.

Le groupe affirme combattre pour la création d’un Etat prétendument islamique dans le nord du Nigéria, à majorité musulmane. Le sud du pays est à dominante chrétienne.

Les violences attribuées à Boko Haram ont fait plus de 3.000 morts, depuis 2009, selon des estimations.

____________ actu-maroc.com

Commentaires